Le Canada et les États-Unis annoncent un projet de pré-inspection des transporteurs de marchandises

Le ministre de la Sécurité publique du Canada, Vic Toews, et la secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, Janet Napolitano, ont signé un  protocole d’entente qui ouvre la voie à un projet pilote de pré-inspection devant être mené en sol canadien, pour les marchandises expédiées vers les États-Unis.

Le projet pilote inclura la pré-inspection des camions de marchandises en direction des États-Unis, par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis, aux ports canadiens dont les infrastructures permettraient de tirer profit du système de pré-inspection. La phase 1 permettra de tester le concept  des inspections sommaires en sol canadien, par le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis, et sera mise en œuvre au poste frontalier Pacific Highway entre Surrey (Colombie-Britannique) et Blaine (Washington). La phase 2 permettra d’évaluer à quel point la pré-inspection améliore l’efficacité à la frontière et contribue à réduire les temps d’attente pour faciliter le commerce et les déplacements légitimes. La phase 2 sera mise en œuvre au Peace Bridge reliant Fort Erie, en Ontario, à Buffalo, New-York.

«Notre gouvernement vise à accroître la sécurité et accélérer la circulation légitime des personnes, des biens et des services à la frontière canado-américaine, comme prévu par le plan d’action Par-delà la frontière», a déclaré M. Toews. «Le projet pilote annoncé permettra d’évaluer le concept des inspections sommaires, en territoire canadien, des camions de marchandises en direction des États-Unis, afin de mieux gérer notre frontière commune et de favoriser les opportunités économiques entre les fabricants canadiens et leurs partenaires d’approvisionnement aux États-Unis.»

Selon Mme Napolitano, «Nos pays ont fait des progrès importants dans la mise en œuvre des initiatives du plan d’action Par-delà la frontière. L’implantation d’un projet pilote de pré-inspection des transporteurs de marchandises renforcera la sécurité économique et nationale de nos deux nations.»

L’entente concernant un projet pilote de pré-inspection a été conclue lors de l’adoption du plan d’action Par-delà la frontière, annoncé par les dirigeants du Canada et des États-Unis l’an dernier.

David Bradley, président et chef de la direction de l’Alliance canadienne du camionnage, affirme que «la possibilité d’avoir des inspections sommaires effectuées d’un côté de la frontière, ou ce que nous appelions autrefois l’inspection inverse, pourrait être bénéfique à certains postes frontaliers terrestres où le dédouanement frontalier est entravé par les contraintes géographiques d’un des deux côtés ; alors la signature d’un protocole d’entente est très importante.»

M. Bradley ajoute qu’il y a eu une certaine confusion concernant les termes au cours des dernières années. «Parfois les gens utilisaient des termes comme pré-dédouanement et pré-inspection, alors qu’en réalité ils parlaient sûrement de pré-contrôle, qui implique deux arrêts pour un camion au lieu d’un seul. De toute évidence, cela nous préoccupait beaucoup. La récente annonce semble indiquer clairement qu’il s’agit d’inspections sommaires; nous et les associations provinciales concernées sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec les agences gouvernementales et les exploitants d’infrastructures, des deux côtés de la frontière, à la conception et à la mise en œuvre de ce projet.»

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*