Poste de Lacolle : investissement de 47 millions $

0

M. Denis Lebel, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre des Affaires intergouvernementales, a annoncé lors d’une conférence de presse tenue aux installations du Groupe Robert à Boucherville, d’importants investissements afin d’améliorer l’efficacité des passages frontaliers au poste douanier de Lacolle.

C’est donc 47 millions $ qui seront consacrés afin d’apporter d’importantes améliorations aux infrastructures du poste de Lacolle. M. Lebel a mentionné que ces travaux faciliteront les échanges commerciaux entre le Canada et les États-Unis, de même que les déplacements de personnes à la frontière.

Plus de 21 milliards $ en marchandises (importation et exportation) ont transité par Lacolle en 2012. Durant la même période, plus de 780 000 voitures et autobus sont entrés au Canada à cet endroit. Le poste de Lacolle revêt donc une importance stratégique de premier plan dans l’activité économique du pays.

Des travaux d’agrandissement et de modernisation des structures seront donc exécutés.

Pour Marc Cadieux, président-directeur général de l’ACQ, qui assistait à la conférence du ministre, cette annonce constitue une excellente nouvelle pour l’Association et ses membres puisque ultimement, il en résultera une fluidité accrue des déplacements de marchandises. M. Cadieux rappelle que l’efficacité des déplacements représente un élément-clé dans la rentabilité des activités des transporteurs.

M. Cadieux a souligné que deux tiers des échanges commerciaux Canada / USA se font par le réseau routier. «À titre informatif, en 2011, 293 000 véhicules lourds sont entrés au Québec par le poste de Lacolle, ce qui représente près de 50 pour cent de tous les camions qui sont entrés au Québec par un des postes douaniers. Pour la plupart, il s’agit de véhicules qui rentrent après avoir effectué une livraison en territoire américain. Compte tenu de l’importance des échanges commerciaux avec le partenaire américain, les mesures annoncées constituent bien entendu une très bonne nouvelle non seulement pour nos membres, mais également pour l’économie globale du Québec», a ajouté le PDG de l’ACQ.

Partager.

Laisser une réponse