Caterpillar poursuivi pour ses moteurs de camions et d’autobus

Au moins une quinzaine de poursuites judiciaires visent présentement les moteurs C13 et C15 ACERT 2007-2010 de Caterpillar en raison de bris chroniques, rapporte le Wall Street Journal.

Les poursuites touchent non seulement les camions lourds, mais aussi les autobus scolaires, les véhicules récréatifs et au moins un moteur marin.

Les plaintes ont en commun le manque de fiabilité et les bris répétitifs des moteurs, laissant pour compte les camions, les chauffeurs et les marchandises alors que les mécaniciens et les distributeurs de Cat peinaient à les réparer.

Certaines flottes déplorent la perte de centaines de milliers de dollars en réparations et en manque à gagner. Plusieurs ont tôt fait de se débarrasser de leurs camions propulsés par des moteurs Cat pour acheter des véhicules équipés d’autres moteurs.

Des articles parus dans le Wall Street Journal et le Journal Star indiquent que certaines poursuites ont été réglées dans le cadre de jugements atteignant des millions de dollars.

«Les poursuites peuvent être gênantes pour une compagnie qui dit régulièrement que ses produits justifient un prix plus élevé», remarque le Wall Street Journal. 

Une commission scolaire de San Antonio au Texas a obtenu 900 000$ en raison de bris et d’incendies qui ont détruit au moins deux autobus, indique le rapport. Ces incidents auraient impliqué des moteurs diesel de poids moyen C7, lesquels font appel à des dispositifs anti-pollution similaires à ceux utilisés avec les moteurs C13 et C15 plus gros.

Caterpillar a fait la déclaration suivante le mois dernier : «Caterpillar Inc. prend les mesures nécessaires en ce qui a trait aux problèmes de rendement allégués mettant en cause les technologies de contrôle des émissions de certains de ses moteurs autoroutiers ACERT C13 et C15 conformes aux normes EPA.»

«Caterpillar a agi avec diligence pour améliorer les frais d’exploitation et les autres caractéristiques à valeur ajoutée de ses moteurs afin de permettre à ses clients de profiter de cette technologie», dit aussi la déclaration. «Nos clients ont utilisé ces moteurs avec succès sur des millions de milles dans des camions, des autobus et des véhicules récréatifs, et ce partout en Amérique du Nord.»

Cat a quitté le segment des moteurs d’autobus et de camions à la fin de 2009, au moment où les normes fédérales sur les émissions polluantes toujours plus sévères ont rendu la conformité encore plus coûteuse. 

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 25 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*