Les revenus de TransForce atteignent 1 milliard pour la toute première fois

Grâce à un certain nombre d’acquisitions, dont le rachat de l’entreprise de camionnage Contrans basée en Ontario, les profits de TransForce pour le quatrième trimestre ont considérablement augmenté, atteignant 43,2 M$.

Alain Bédard, président du conseil, président et chef de la direction de TransForce, a déclaré : «Au quatrième trimestre, les acquisitions ont propulsé le total des revenus au-delà de la barre du milliard pour la toute première fois de notre histoire et, conjuguées aux gains d’efficience dans la presque totalité de notre réseau existant, elles ont donné lieu à de fortes hausses du BAII et du bénéfice net ajusté.»

Le bénéfice net du quatrième trimestre de 2014 s’est élevé à 43,2 M$, comparativement à 12,3 M$ au quatrième trimestre de 2013. Le total des revenus a atteint 1 074 M$, en hausse de 281,4 M$ ou 36 pour cent. Déduction faite de la surcharge de carburant, les revenus ont progressé de 34 pour cent et ont atteint 946,9 M$. Cette hausse découle des acquisitions conclues au cours des douze derniers mois, notamment Contrans, qui a été consolidée en date du 14 novembre 2014. Exception faite des acquisitions, les revenus sont demeurés relativement stables.

«TransForce a conclu plusieurs acquisitions d’entreprises de grande envergure en 2014, dont Contrans, qui est la plus importante de notre histoire. Ces ajouts au réseau dans l’ensemble de nos secteurs d’activité ont permis d’élargir notre gamme de services, notre portée géographique et, surtout, notre bassin de talents. Dans l’avenir, nous tirerons parti de ces atouts en améliorant encore davantage l’efficience opérationnelle et l’utilisation des actifs, avec pour objectif précis de maximiser les flux de trésorerie qui sont générés et de créer une valeur durable pour les actionnaires, comme nous l’avons toujours fait avec les acquisitions précédentes et comme nous le faisons constamment avec les activités existantes», a déclaré M. Bédard.

«Dans le secteur du transport de lots brisés, les activités existantes sont responsables de la majeure partie de la croissance du BAII sur douze mois par suite de la rationalisation des actifs et de l’augmentation des rendements», poursuit-il. «La marge du BAII avant la surcharge de carburant a progressé de 50 points de base dans le secteur du transport de lots complets, alors que la hausse de 220 points de base liée aux activités existantes a été en grande partie annulée par les charges d’amortissement, sans effet sur la trésorerie des immobilisations incorporelles des entreprises acquises. Enfin, dans le secteur de la gestion de déchets, les actifs de Veolia génèrent pour le moment des rendements insuffisants, et nous avons comme priorité d’optimiser ces activités afin d’en dégager les synergies.»

TransForce entame l’année 2015 plus forte que jamais, notamment grâce aux acquisitions de l’an dernier, selon M. Bédard, qui s’attend à ce que les activités américaines de l’entreprise bénéficient d’une économie robuste.

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*