L’industrie se mobilise pour discuter des marchés d’avenir pour les équipements de transport terrestre

L’édition 2015 des Rendez-vous du Transport organisée par le Pôle d’excellence québécois en transport terrestre a encore une fois cette année, remporté un grand succès et mobilisé bon nombre des parties prenantes de l’industrie du transport terrestre. Nouvelles technologies, villes intelligentes, électrification et connectivité des transports, exploration des marchés étrangers, projets d’infrastructures majeurs, bref, les grands sujets d’actualité étaient à l’honneur et la formule des rencontres interactives avec présentation d’études de cas concrets a également  favorisé les occasions de développement d’affaires et de maillages entre les entreprises de l’industrie.

Villes intelligentes, un marché émergent pour les transports

La ville intelligente adopte plusieurs formes et s’articule autour d’initiatives diverses : automatisation, analyse des données massives, capteurs intelligents, domotique, baisse des coûts d’opération, applications mobiles, Internet des objets, communications interactives, électrification des transports, etc. Parmi les constats qui en découlent pour l’industrie du transport, citons le développement de nouvelles technologies qui permettront à l’industrie de saisir la prochaine vague d’opportunités. Le Pôle entend jouer un rôle mobilisateur auprès de tous les acteurs impliqués dans le développement des villes intelligentes, notamment en participant au développement de standards en écomobilité.

Les véhicules commerciaux et les véhicules récréatifs : des secteurs importants pour le Pôle

Le directeur des données de marché et de la recherche nationale de l’Association for the Work Truck Industry (NTEA) a également partagé des données importantes pour la filière des véhicules commerciaux. Il cite plusieurs opportunités :  beaucoup de place pour la croissance, l’âge moyen des camions est encore relativement élevé, une faible inflation et de faibles taux d’intérêt, une industrie de la construction en croissance, la disponibilité du crédit et des dépenses accrues des gouvernements d’états et locaux. Ses constats : la faible croissance économique des États-Unis est susceptible de continuer jusqu’en 2016; l’industrie du camion de travail devrait croître plus vite que l’économie des États-Unis; la croissance mondiale est plus lente, mais les possibilités demeurent; le prix des produits de base devrait rester favorable jusqu’en 2015.

En ce qui a trait aux véhicules récréatifs, les stimulants majeurs demeurent la nécessité d’innover et de faire évoluer les produits rapidement pour un cycle de vie de produit de 3 à 4 ans. Cette industrie mise beaucoup sur les transferts de technologies issus du secteur automobile. La connectivité des véhicules récréatifs est une demande du marché qui gagne également beaucoup en importance.

Les grands projets d’infrastructure en Montérégie : un vecteur de croissance pour l’industrie

Les grands projets d’infrastructure en Montérégie, incluant la construction du nouveau pont Champlain, l’implantation d’un système de train léger sur rail (SLR) sur le nouveau pont ainsi que le développement industriel de l’autoroute 30, auront assurément des retombées significatives et concrètes pour l’industrie du transport terrestre. Les élus, incluant les maires de la région et le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, s’entendent tous sur ce point. Le Pôle souhaite maximiser les retombées économiques générées par ces projets majeurs pour l’ensemble de ses membres. Le Pôle travaille en collaboration avec le Centre Laurent Beaudoin de l’Université de Sherbrooke pour obtenir les données terrain afin de mieux définir son positionnement stratégique dans la concrétisation de ces grands projets.

Déclaration de coopération avec la France et les États-Unis

À l’occasion des RVT 2015, le Pôle d’excellence québécois en transport terrestre a officialisé deux déclarations de coopération avec des grappes de transport. La première a été signée avec le North Country Transportation Equipment Cluster de New York. Il s’agit de la composante du secteur privé du Centre nord-américain d’excellence pour le matériel de transport, une initiative aux acteurs multiples, engageant les universités,  l’industrie et le gouvernement en appui au développement de l’avenir de la grappe de matériel de transport de l’état de New York. L’objectif est de développer et de promouvoir conjointement un cluster binational florissant et en croissance centré sur l’espace économique et géographique du Québec et l’état de New York. La seconde entente a été conclue avec quatre organisations françaises incluant Transalley, AIF – Association des industries ferroviaires Nord-Pas de Calais-Picardie, CCI International Nord de France et Nord France Invest. Elle vise le renforcement des liens économiques, universitaires et scientifiques entre le Québec et le Nord – Pas de Calais sur les thématiques du transport terrestre, de la mobilité durable et de la logistique.

Cet évènement était présenté en collaboration avec le Ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, la démarche ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement) et le CLD du Haut-Richelieu.

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 25 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*