Une nouvelle étude sur la main d’œuvre, première en son genre, pour le secteur du camionnage au Port de Montréal

C’est aujourd’hui que La Table sur les compétences de la Porte de l’Asie-Pacifique et l’Administration portuaire de Montréal ont publié les résultats d’une étude sur le Profil de la main d’œuvre et des technologies de communication du secteur du camionnage au Port de Montréal. L’étude comprend un profil de la main d’œuvre de chauffeurs de la région, ainsi qu’un examen complet des technologies de communications actuellement utilisées par les entreprises et les chauffeurs spécialisés en camionnage portuaire à Montréal.

Selon Daniel Dagenais, vice-président des opérations du Port de Montréal : «Le message est clair : la main d’œuvre du camionnage est en pleine évolution. Dorénavant, les nouvelles technologies contribuent à minimiser le temps d’attente au Port et à réduire efficacement les émissions de gaz à effet de serre. La technologie sera au cœur de nos plans stratégiques futurs. Cette étude nous a permis de mieux connaître le profil et les modes de communication des gens qui transportent des biens vers et depuis le port de Montréal.»

Se servir des technologies de communication pour atténuer la congestion et le temps d’attente constitue un facteur essentiel à l’augmentation de la productivité pour les chauffeurs qui travaillent à temps plein et qui font plusieurs voyages aller-retour au port.

«Les employeurs ont fait savoir que le fait de recevoir des informations en temps réel est d’une importance cruciale pour les aider à prendre des décisions éclairées concernant la planification des itinéraires quotidiens», selon Marc Cadieux, président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec (ACQ). «On prévoit que de plus en plus de chauffeurs et de répartiteurs utiliseront des téléphones intelligents et des GPS pour communiquer, en plus d’aller en ligne pour obtenir des informations.»

Selon l’étude, plusieurs chauffeurs et employeurs utilisent déjà un téléphone intelligent pour partager et obtenir des informations sur la circulation. L’étude a révélé que le nombre de chauffeurs qui utilisent activement les nouvelles technologies augmentera et qu’un pourcentage important de chauffeurs préfèrerait avoir recours aux nouvelles technologies pour recevoir les informations.

Le rapport comprenait un sondage auprès de plus de 400 chauffeurs et de 30 employeurs, et a permis d’établir des informations démographiques clés sur les chauffeurs (97 pour cent sont des hommes, l’âge moyen est de 46 ans et 51 pour cent parlent français) et sur la structure de l’industrie (environ deux tiers des chauffeurs travaillent pour une entreprise de camionnage tandis que le tiers ont leur propre camion).

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*