35 257 raisons pour lesquelles le camionnage est plus sécuritaire

C’est le nombre de véhicules qui ont réussi l’inspection de niveau 1 durant le dernier blitz. Et c’est un record absolu. 

Le grand blitz nord-américain d’inspections de camions tenu l’été dernier a engendré le plus bas taux de mise hors service depuis que ce sévère exercice, qui vise les véhicules et les chauffeurs, existe.

Selon la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), qui organise cette vérification annuelle appelée Roadcheck, un total de 69 472 camions et autobus ont été inspectés du 2 au 4 juin dernier.

De ce nombre, 44 989 ont été soumis à une inspection de niveau 1, la vérification la plus en profondeur avec sa procédure en 37 étapes comprenant les documents de bord du chauffeur et la sécurité du véhicule.

Au cours de ces inspections de niveau 1, les contrôleurs routiers ont mis hors service 1 623 chauffeurs (3,6 pour cent) et 9 732 véhicules (21,6 pour cent), soit les plus bas taux historiques depuis 1991, année où la CVSA a commencé à compiler ces données.

De toutes les inspections impliquant les chauffeurs : 95,2 pour cent n’ont récolté aucune infraction menant à une mise hors service, alors que 4,8 pour cent ont été mis hors service, soit le même taux que durant le Roadcheck 2014. En outre, 98,5 pour cent des chauffeurs transportant des matières dangereuses n’ont reçu aucune infraction méritant une mise hors service, contre 1,5 pour cent qui ont été mis hors service, un taux qui se compare au taux de 3 pour cent de 2014.

Lors du Roadcheck 2015, on a consenti des efforts particuliers pour rappeler aux transporteurs la réglementation entourant l’arrimage des charges.

Durant le blitz, les contrôleurs ont remis 2 439 infractions relatives à l’arrimage. Voici les principaux problèmes d’arrimage décelés, par ordre décroissant d’importance :

– Déplacement/perte de la charge;

– Arrimage de l’équipement du camion (toiles, portes, hayons, pneus de secours);

– Appareils d’arrimage endommagés (typiquement usure inacceptable aux chaînes ou coupures et usure au rebord des courroies);

– Appareils d’arrimage en nombre insuffisant;

– Appareils d’arrimage insuffisamment serrés.

Parmi toutes les vérifications effectuées, les contrôleurs ont également remis 777 contraventions reliées au port de la ceinture de sécurité.

Parmi les résultats du blitz 2015, soulignons :

De toutes les inspections de véhicules, 82,5 pour cent des véhicules n’ont reçu aucune contravention, et 17,5 pour cent ont été mis hors service (18,7 pour cent en 2014).

Inspections de niveau 1 : 78,4 pour cent des véhicules n’ont reçu aucune contravention, alors que 21,6 pour cent ont été mis hors service (comparativement à 23 pour cent en 2014).

Inspections matières dangereuses : 88,5 pour cent des véhicules transportant des matières dangereuses étaient conformes et 11,5 pour cent ont été mis hors service (16 pour cent en 2014).

«Le Roadcheck du CVSA est le plus important programme visant la conformité des véhicules moteurs commerciaux dans le monde, alors que près de 17 camions ou autobus sont inspectés chaque minute en moyenne, et ce, durant trois jours», de dire Collin B. Mooney, directeur principal intérimaire de la CVSA.

Depuis ses débuts en 1988, le Roadcheck a cumulé plus de 1,4 million de vérifications qui, selon les estimations de la CVSA, auraient sauvé 334 vies et évité 6 134 blessures.

L’organisme d’application des règles de sécurité des véhicules commerciaux organise la campagne en collaboration avec la Federal Motor Carrier Safety Administration des États-Unis, le Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé et le Secrétariat des communications et du transport du Mexique.

Plus de statistiques du Roadcheck 2015 sont disponibles sur le site Web de la CVSA

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*