Navistar renoue avec les profits au cours du second trimestre

Steve Bouchard

Navistar International a déclaré un bénéfice net de 4 millions de dollars au deuxième trimestre de 2016, un contraste marqué avec la perte nette de 64 millions signalée au second trimestre de 2015. Le contrôle des coûts, une hausse des profits reliés aux pièces et la forte demande pour les camions spécialisés HX ont fait la différence malgré un marché des ventes au ralenti.

«Pour la première fois depuis que nous avons commencé notre redressement il y a plus de trois ans, Navistar a déclaré un profit trimestriel», souligne Troy A. Clarke, président-directeur général. «Notre performance au cours de ce trimestre commence à démontrer le potentiel de gains de l’entreprise. Le fait que nous ayons réalisé un bénéfice en dépit des faibles volumes de camions de classe 8, qui ont touché l’ensemble de l’industrie, souligne l’énorme progrès que nous continuons de faire en matière de gestion efficace de nos coûts et d’amélioration de nos opérations.»

Le ralentissement du marché des camions affecte encore le bilan. Les recettes du présent trimestre ont chuté de 18 pour cent pour s’établir à 2,2 milliards de dollars, en comparaison à 2,7 milliards au même trimestre l’an dernier. Les conditions générales du marché, l’abandon du camion Blue Diamond en 2015 (en association avec Ford) et des volumes de ventes de moteurs plus bas au Brésil ont tous joué un rôle. Mais les ventes de pièces ont augmenté.

Cependant, la rentabilité pourrait être de courte durée. Navistar indique que la croissance des parts de marché intérieur plus lente que prévu, la faiblesse des marchés d’exportation et la force du dollar américain pourraient entraîner un effet contraire.

«Bien que nous ayons connu un résultat net positif au deuxième trimestre, il sera maintenant difficile pour nous d’être rentables pour l’ensemble de l’année compte tenu des conditions du marché plus difficiles que prévu, principalement en raison des perspectives de volumes plus faibles pour l’industrie des véhicules de classe 8», de poursuivre M. Clarke. «Nous sommes confiants de pouvoir générer et mettre en œuvre des améliorations de performance supplémentaires pour compenser partiellement les conditions actuelles de l’industrie.»

Pour plus de détails sur les états financiers, visitez le http://ir.navistar.com/releasedetail.cfm?ReleaseID=974579 (en anglais). 

Steve Bouchard

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*