Lion vend ses premiers camions de collecte des matières résiduelles tout électriques à Waste Connections

0

QUÉBEC, le 6 juillet 2020- La Compagnie électrique Lion et Boivin Evolution (BEV) ont vendu leurs premiers camions de collecte de matières résiduelles tout électriques Lion8 à benne entièrement automatisée à Waste Connections, Inc., un fournisseur de services de collecte, de transfert, de recyclage et d’élimination des déchets solides non dangereux oeuvrant aux États-Unis et au Canada.

L’arrivée de ces véhicules électriques sur les marchés de Washington et de Floride créée un précédent, alors que ce sera la première fois que des camions zéro émission munis de bennes de collecte des déchets entièrement électriques et des bras automatisés seront mis en opération en Amérique du Nord.

«Initialement, deux camions seront mis en service, un à Vancouver dans l’État de Washington, et l’autre à Miami en Floride. Nous espérons qu’il s’agit d’une première commande et que plusieurs autres suivront», nous a indiqué Patrick Gervais, vice-président Marketing et communications pour Lion.

Les camions seront livrés et mis en service avant la fin de l’année 2020. Waste Connections va en assurer l’entretien, appuyée par les équipes locales de Lion. «Nous avons présentement un Centre d’expérience à Seattle, et nous sommes sur le point d’en ouvrir un autre en Floride», explique M. Gervais. Ces centres sont notamment conçus pour informer les flottes sur l’électrification, les capacités des véhicules électriques et la recharge des véhicules.

Avec cet investissement, Waste Connections dit poursuivre ses efforts de développement durable en harmonie avec son engagement de développer et d’étendre ses initiatives environnementales grâce à la technologie et à l’innovation. Développée en fonction de l’électromobilité, la combinaison du châssis Lion8 et de la benne tout électrique à chargement latéral BEV offre une solution rentable de gestion des déchets qui réduit les émissions de gaz à effet de serre, indique Waste Connections.

«Nous sommes ravis de prendre la pôle dans l’industrie avec l’introduction des véhicules électriques Lion-Boivin sur nos marchés et nous sommes impatients d’élargir leur utilisation», a indiqué Worthing F. Jackman, président et chef de la direction de Waste Connections. «Cet investissement dans des véhicules zéro émission renforce nos efforts continus pour réduire notre impact environnemental et étendre nos capacités au sein des communautés que nous desservons.»

Deux camions tout électriques Lion BEV seront livrés à Waste Connections et mis en service d’ici la fin de l’année. (Photo: Lion)

Avec ses batteries de 252 kilowatts, le camion de collecte des matières résiduelles Lion-BEV offre une autonomie de 130 miles avec une seule charge. procurant une journée complète d’opération (1 200 foyers). Il ne requiert pas de pompes hydrauliques, valves, tubes, tuyaux ou fluide. Tous les mouvements sont alimentés par la batterie.

Lion indique que la recharge se fait de nuit lorsque le camion n’est pas en marche et que la demande d’électricité est plus faible, ce qui réduit les coûts énergétiques.

Les économies sur les coûts énergétiques totaux pourraient atteindre 80%, ajoute Lion, et les frais d’entretien peuvent être diminués de 60% grâce au groupe motopropulseur électrique simple qui nécessite peu d’entretien et comporte peu de composants.

Par ailleurs, Lion livrera d’ici la fin de l’année deux camions porteurs à faux-cadre basculant (roll-off) à Ecomaine, une entreprise de gestion des matières résiduelles sans but lucratif située à Portland au Maine. «Nous espérons aussi qu’il s’agit de la première commande de plusieurs autres qui vont suivre», de dire M. Gervais.

Interrogé à savoir si on verra bientôt des camions de collecte des matières résiduelles Lion8 BEV tout électriques au Canada, Patrick Gervais nous a dit que plusieurs discussions sont en cours, mais qu’il n’y a rien de concret encore. «Nous souhaitons que l’annonce de Waste Connections va faire bouger les choses.»

Partager.

Laisser une réponse