500 000 $ pour réduire le temps de séjour des produits critiques à 12 heures au port de Montréal

0

CargoM et l’Administration portuaire de Montréal ont obtenu une aide financière d’un demi-million de dollars afin de mettre à profit l’intelligence artificielle de manière à accélérer la distribution de marchandises essentielles à la lutte à la COVID-19.

Les fonds proviennent de Scale AI, un pôle de recherche financé par les gouvernements du Québec et du Canada et plusieurs partenaires privés. Le projet, piloté en collaboration Ivado Labs, a été retenu parmi plus de 120 candidatures.

L’objectif visé est d’optimiser l’identification et la priorisation des marchandises critiques – matériel médical, produits alimentaires, etc. – qui arrivent par conteneurs au port de Montréal afin d’assurer leur distribution rapide, par camion jusqu’à leur destinataire final.

L’outil pourra évoluer au fil du temps et être adapté afin de permettre l’acheminement rapide d’autres types de marchandises.

Selon Daniel Dagenais, vice-président opérations de l’Administration portuaire de Montréal, il est envisagé de « réduire le temps de séjour à moins de 12 heures des conteneurs renfermant des produits critiques, dans le but d’assurer la continuité des soins et des services offerts à la population, dans le contexte lié à la COVID-19. »

De son côté, le directeur général de Cargo M, Mathieu Charbonneau, estime qu’il s’agit là d’un bel exemple de collaboration entre les acteurs de la chaîne logistique et des spécialistes en intelligence artificielle, « pour contribuer à notre effort collectif face à la COVID-19 avec des solutions concrètes et efficaces. »

Partager.

Laisser une réponse