Aide au recrutement de main-d’œuvre étrangère

0

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a annoncé hier l’ajout d’une mesure pour soutenir les entreprises dans leurs démarches de recrutement à l’international, qui représente un investissement de 2,1 millions de dollars d’ici 2021. Cette annonce a été faite à l’occasion du Sommet de l’immigration, qui s’est déroulé à Montréal.

La mesure permettra notamment de rembourser jusqu’à 50% des frais admissibles, sans excéder 1 200 $, pour une activité de recrutement. Elle vise les entreprises qui auront recours à des experts en recrutement. Ces experts peuvent être, par exemple, des consultants en immigration reconnus par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, des notaires ou des avocats.

Cette mesure sera en vigueur dès le 11 novembre 2019, et il est estimé que près de 1 750 entreprises pourraient bénéficier de cette aide financière en deux ans.

« Cette nouvelle mesure vient bonifier les services offerts aux entreprises du Québec qui sont en processus de recrutement international. Dans le contexte de rareté de la main-d’œuvre, ce soutien arrive au bon moment », a déclaré le ministre Boulet.

Partager.

Laisser une réponse