Augmentations plus rares mais plus élevées pour les chauffeurs

0

Le site spécialisé truckinginfo.com rapporte les plus récentes données du National Transportation Institute (NTI), selon lesquelles moins de chauffeurs de camions ont reçu une augmentation de leur rémunération au premier trimestre de 2019 comparativement à la même période l’an dernier. Toutefois, ceux et celles qui y ont eu droit ont vu leurs revenus augmenter de façon substantielle.

Malgré le marché du camionnage en forte hausse ces derniers mois et malgré ces augmentations répétées, les flottes ont toujours du mal à trouver des routiers compétents pour prendre le volant de leurs camions.

« Nous sommes dans un marché qui approche le plein emploi et les attentes des chauffeurs sont plus élevées après l’année record de 2018 », indique Leah Shaver, directrice des opérations du NTI.

Le sondage trimestriel a également permis d’établir que les bonis de signature – bien que toujours un outil de recrutement important – ne sont plus les seuls à être utilisés par les recruteurs. La rémunération garantie et les bonis de transition d’un emploi à un autre seraient perçus comme de meilleurs indicateurs de la valeur d’un chauffeur.

D’ailleurs, la rémunération garantie et les bonis de transition auraient déjà démontré leur efficacité selon le fondateur du NTI, Gordon Klemp. Les transporteurs qui y font appel auraient constaté des impacts positifs en matière de recrutement et de roulement de personnel.

Bien que présente dans tous les segments du camionnage, c’est dans le transport par remorque à plateau que la rémunération garantie est la plus courante.

Partager.

Laisser une réponse