Camions de travail : 48% des flottes comptent s’agrandir

0

Près de la moitié (48%) des gestionnaires de flottes canadiens et américains sondés par la NTEA, une association regroupant les fabricants et utilisateurs de camions de travail et de construction, disent prévoir une expansion de leur organisation au cours de la prochaine année.

C’est 8% de plus que les résultats d’un sondage similaire effectué en 2019. Les flottes de services d’utilité publique et de télécommunications semblent les plus susceptibles de connaître cette croissance.

« La demande du marché pour des véhicules commerciaux demeure robuste », a déclaré le président de la NTEA, Steve Carey, dans la foulée du dévoilement des résultats de ses perspectives 2020. Il admet cependant que la rareté de main-d’œuvre continue de représenter un défi.

Une industrie de la construction pas aussi vigoureuse qu’elle pourrait l’être fait aussi partie des ombres au tableau. Toutefois, la confiance des consommateurs est au rendez-vous, tout comme la disponibilité du crédit, ce qui milite pour un certain optimisme. Les faibles taux d’intérêt, une inflation bien contrôlée et les dépenses gouvernementales en infrastructures ont également des effets positifs.

32% des personnes sondées comptent acheter plus de camions en 2020 qu’en 2019, même si 38% disent que l’âge moyen de leurs camions ne dépasse pas celui de leur cycle de remplacement.

61% ont l’intention de modifier les spécifications de leurs nouvelles unités afin de favoriser l’économie de carburant, une hausse de 16% par rapport aux chiffres de 2018.

Les véhicules de classe 2 (6 0001 à 10 000 livres de poids nominal brut ou GVWR) sont les plus convoités puisque 68% des flottes comptant faire achats en 2020 les placent sur leur liste.

Vous pouvez obtenir plus d’information sur l’étude de la NTEA en cliquant ici.

Partager.

Laisser une réponse