Chauffeurs de niveau débutant : formation obligatoire en Saskatchewan dès le 15 mars

0

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé qu’il mettrait en place une formation obligatoire pour les chauffeurs de niveau débutant dès le 15 mars, destinée aux personnes cherchant à obtenir un permis commercial de classe 1.

«La Saskatchewan s’emploie à améliorer les normes du programme de formation et des tests de conduite pour les chauffeurs de semi-remorque depuis la mi-2017», a déclaré Joe Hargrave, ministre responsable de la Saskatchewan Government Insurance (SGI). «Nos consultations en cours avec d’autres provinces ont permis de combler les lacunes et les incohérences lorsque les chauffeurs commerciaux traversent les frontières des provinces. Des exigences de formation plus strictes en Saskatchewan et à travers le Canada contribueront à rendre les routes de notre province et de notre pays plus sûres.»

Susan Ewart, directrice exécutive de la Saskatchewan Trucking Association (STA), a déclaré que l’association préconisait des modifications réglementaires créant à la fois un meilleur environnement commercial pour l’industrie, et des routes plus sécuritaires pour tous les usagers.

«L’annonce d’aujourd’hui constitue non seulement un grand pas en avant pour l’industrie du camionnage, mais également un progrès important pour l’ensemble de la province», a déclaré Mme Ewart. «Le gouvernement et l’industrie ont travaillé de concert pour relever le niveau de sécurité et mettre en place une norme de formation plus stricte pour les nouveaux chauffeurs commerciaux. Alors que la pénurie de chauffeurs prend de l’ampleur partout au pays, ce changement réglementaire aidera le secteur à éduquer, à former et à constituer la main-d’œuvre compétente et qualifiée dont notre économie a besoin maintenant et dans l’avenir.»

Le programme de formation obligatoire proposé, qui survient huit mois après la tragédie impliquant l’autobus de l’équipe des Broncos de Humboldt, obligera les chauffeurs à compléter au moins 121,5 heures de formation. Le programme comprendra des cours en classe, une formation dans la cour et de l’expérience derrière le volant.

Le programme mettra l’accent sur les techniques de conduite de base, les habitudes de conduite professionnelle et l’inspection des véhicules et des freins pneumatiques.

Ceux et celles qui détiennent actuellement un permis de classe 1 auront des droits acquis à compter de la date de mise en œuvre. Les chauffeurs du secteur agricole utilisant du matériel agricole devront obtenir la mention «F» sur leur permis de conduire actuel et ne pourront travailler que dans la province. La mention ne sera pas requise pour ceux qui ont déjà un permis de classe 1 ou qui ont suivi la formation obligatoire de niveau débutant.

Un programme de surveillance de la sécurité d’une durée de 12 mois, en vigueur immédiatement, est également mis en place pour tous les chauffeurs de semi-remorque. La SGI surveillera plus rigoureusement les chauffeurs au cours de l’année qui suivra la formation obligatoire afin d’assurer leurs compétences.

À partir du 15 mars, les examinateurs de la SGI prendront en charge tous les examens routiers de classe 1.

«L’industrie a intégré de nouvelles exigences en matière de formation», a déclaré Mme Ewart. «Les chauffeurs commerciaux jouent un rôle essentiel dans la livraison de marchandises qui maintient notre économie en mouvement. Notre industrie a également la responsabilité de veiller à ce que les chauffeurs commerciaux de semi-remorque possèdent les connaissances et les compétences nécessaires pour faire leur travail, garantissant la sécurité de tous sur la route.»

Partager.

Laisser une réponse