Cinq moyens de limiter les hausses des primes d’assurance

Steve Bouchard

On l’entend souvent: il est peu probable que vous arriviez à réduire le montant de votre assurance camionnage. Mais il est possible de limiter les augmentations. Voici cinq conseils pour vous aider à y arriver.

  1. Exceller en sécurité-prévention. «Une bonne gestion en sécurité-prévention se reflétera positivement sur la cote PEVL du transporteur, sur le Safety and Fitness Electronic Records System et dans le rapport de réclamation de la compagnie de transport. Les entreprises qui font un bon travail en prévention en voient les bénéfices», assure Martin Burrowes, président de Burrowes Courtiers d’assurances.
  • Bien choisir et encadrer ses chauffeurs. «Les flottes qui font une bonne sélection des chauffeurs, qui font passer des tests sur la route, qui ont une politique de tolérance zéro quant aux textes au volant en voient les résultats sur leurs primes», poursuit M. Burrowes. «Quand une entreprise embauche le bon chauffeur et l’intègre bien, il est probable qu’il sera heureux et restera à l’emploi», poursuit Kevin Quane, vice-président d’Assuraction TransportExpert. «Certains assureurs regardent le roulement et nous demandent la liste de chauffeurs avec la date d’embauche. Si le roulement de chauffeurs est élevé, statistiquement, le risque est plus élevé.»
  • Penser sécurité active. Les aides à la conduite comme les systèmes intelligents d’aide au freinage, les systèmes de détection de l’angle mort et les caméras embarquées sont très bien vues par les assureurs. «Ces systèmes ont fait leurs preuves et ils augmentent beaucoup le score de sécurité-prévention des utilisateurs», indique Martin Burrowes, précisant que ces systèmes n’accordent pas un rabais automatique, mais influent positivement sur le score de la flotte : «Il faut considérer les choses dans leur ensemble. Plus l’appréciation globale est haute, plus il y a possibilité d’avoir des escomptes de flotte».
  • Collaborer avec l’assureur. «Les préventionnistes des assureurs font des suggestions et des recommandations lorsqu’ils visitent les flottes. Si rien n’a été fait lors de leur prochaine visite, cela sera inscrit dans le rapport et affectera la cote générale du dossier du transporteur», explique Kevin Quane.
  • Réévaluer la franchise. Augmenter la franchise peut possiblement avoir un effet sur le tarif de la police d’assurance, mais il faut peser le pour et le contre avant de prendre cette décision. «Il faut voir à quel point cela peut diminuer la prime, si ça vaut la peine financièrement», explique Matteo Caputo, directeur adjoint aux ventes, Transport chez Hub International Québec. «Le seul avantage, c’est de possiblement économiser sur la prime, mais le désavantage, c’est qu’en cas de réclamation, la somme à payer par le transporteur est plus élevée. La question qu’il doit se poser, c’est : financièrement, jusqu’à quel montant est-il à l’aise?» En général, les voituriers remorqueurs n’opteront pas pour des franchises très élevées. C’est une approche qui est le plus souvent considérée par les flottes.
Steve Bouchard

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*