Contrôleurs routiers : retour des moyens de pression

0

Un conflit de travail oppose présentement les contrôleurs routiers à leur employeur. Dans ce contexte, les contrôleurs exerçaient récemment certains moyens de pression visant l’industrie du camionnage, notamment en ce qui a trait aux tolérances applicables durant la période de dégel. À la suite de démarches effectuées par l’Association du camionnage du Québec (ACQ) auprès du Cabinet du Ministre et de la Fraternité des constables du contrôle routier du Québec, une trêve dans les moyens de pression avait été acceptée par la Fraternité le 9 mars dernier, pendant que les négociations se poursuivaient entre les parties. Cette trêve était conditionnelle à la poursuite des négociations.

Or, à la suite de pourparlers entre la Fraternité et le Conseil du Trésor, la Fraternité a informé l’ACQ ce dimanche qu’elle juge que les négociations ne sont pas sur le bon chemin et qu’elle compte recommencer les moyens de pression dès aujourd’hui. La Fraternité compte utiliser divers moyens de pression, dont certains qui pourraient toucher le transport de marchandises.

L’ACQ incite donc les transporteurs à la plus grande prudence en s’assurant que les charges axiales applicables en période de dégel soient respectées à la lettre, et ce, afin d’éviter de coûteuses infractions.

Elle exhorte les parties à poursuivre leur travail en vue d’une résolution de ce conflit, dans lequel l’industrie du camionnage n’est pas partie prenante mais en subit les conséquences. L’ACQ tiendra ses membres informés de tout développement.

Source : l’Association du camionnage du Québec

Partager.

Laisser une réponse