COVID-19 : Navistar prolonge la fermeture de ses usines

Nicolas Trépanier

Navistar International annonce avoir apporté des changements à ses activités de fabrication en réponse à la pandémie de Covid-19.

L’usine d’assemblage de camions du fabricant, située à Springfield en Ohio, a temporairement cessé sa production le 23 mars dernier en raison de perturbations dans la chaîne d’approvisionnement.

«En raison de la chaîne d’approvisionnement qui est toujours interrompue, cet arrêt est prolongé», a déclaré l’entreprise jeudi en fin de journée.

La production reprendra le lundi 27 avril, a-t-elle ajouté.

Navistar prolonge également la suspension des activités de fabrication dans son usine d’assemblage de moteurs à Huntsville, en Alabama, et dans son usine d’assemblage de camions à Escobedo, au Mexique.

La production devrait reprendre aux deux emplacements le lundi 13 avril.

L’entreprise a déclaré qu’elle restait déterminée à fournir un service et un soutien de qualité à ses clients pour que les marchandises essentielles puissent continuer à circuler pendant cette période d’incertitude.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*