Covid-19 : Une dérogation américaine fait en sorte que les permis expirés demeurent valides jusqu’au 31 décembre

0

Les autorités américaines continueront de reconnaître la validité des permis de conduire commerciaux expirés jusqu’au 31 décembre, prolongeant la date d’expiration initialement fixée au 30 septembre.

Cette dérogation s’applique aux examens médicaux, à la certification ainsi qu’aux permis de conduire commerciaux qui n’ont pas été renouvelés en raison d’interruptions des services gouvernementaux liées à la Covid-19. Mais cela ne s’applique qu’aux permis expirés après le 1er mars.

La plupart des États continuent à offrir des services limités dans leurs bureaux d’immatriculation et de permis de conduire, et les chauffeurs pourraient ne pas être en mesure de prendre rendez-vous pour des examens physiques afin de se conformer aux exigences de la Federal Motor Carrier Safety Administration.

Des dérogations similaires avaient déjà été accordées le 24 mars et le 15 juin.

«La FMCSA continue de reconnaître la validité des permis de conduire commerciaux délivrés par les provinces et territoires canadiens, et des Licencias Federales de Conductor délivrées par les États-Unis Mexicains, conformément au code des règlements fédéraux 49, partie 383, lorsque ces juridictions émettent un avis ou une déclaration similaire prolongeant la date de validité de l’examen médical et de la certification et/ou la validité du permis de conduire commercial correspondant, en raison d’interruptions des services gouvernementaux liées à la Covid-19», a déclaré James Wiley Deck, administrateur adjoint à la FMCSA.

Partager.

Laisser une réponse