Craignant un ralentissement économique, les entreprises augmentent leur capacité d’emprunt

Avatar photo

Avec le spectre d’un ralentissement économique qui plane cette année, les dirigeants d’entreprises du Québec se préparent à des vents contraires.

Plus de la moitié (55 %) ont effet récemment augmenté leur capacité d’emprunt en raison des craintes de coûts plus élevés et de revenus plus faibles, selon un nouveau rapport du cabinet conseil KPMG au Québec, nommé, Focus Québec.

Homme en complet tient un graphique de hausse et de baisse économique.
(Photo : Pixabay)

Pour la deuxième année consécutive, KPMG a sondé des cadres supérieurs de tous les secteurs et de toutes les régions du Québec afin de participer à une enquête exhaustive visant à évaluer les principaux enjeux qui pourraient affecter les entreprises cette année.

« Les résultats de l’étude mettent clairement en évidence les préoccupations des dirigeants d’entreprises quant à un ralentissement économique », déclare Benoit Lacoste Bienvenue, associé directeur, province de Québec.

Celui-ci ajoute que les données et faits saillants de l’étude permettront de favoriser la prospérité des entreprises, notamment via la transformation numérique et la protection des données.

Faits saillants de l’étude :

  • Près de 80 % (79 %) des dirigeants d’entreprise interrogés anticipent un ralentissement économique.
  • 72 % misent sur l’agilité de leur entreprise pour faire face aux turbulences et à l’incertitude économique attendue.
  • 71 % ont révisé à la hausse leurs projections de coûts d’exploitation au cours des 12 prochains mois.
  • 55 % ont revu leur capacité d’emprunt à la hausse.
  • 50 % s’attendent à une baisse de la croissance des revenus ou à une stagnation.

Les données recueillies dans l’ensemble de la province proviennent d’entreprises et d’organisations de toutes tailles et de divers secteurs d’activité. Les entreprises de moins de 100 employés représentent plus de la moitié de l’échantillon. L’échantillon offre une vision intéressante des grandes entreprises (500 employés ou plus), qui représentent 19% de l’échantillon, soit 45 entreprises.

Vous pouvez télécharger gratuitement la version intégrale du rapport de KPMG en cliquant ici.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*