Cummins bâtit (littéralement) pour l’électrification

0

Cummins a annoncé hier qu’elle investit massivement dans ses infrastructures de l’Indiana, notamment pour dégager plus d’espace de travail à sa division d’électrification des groupes propulseurs, qui s’ajoute à ses activités centenaires dans le secteur des moteurs diesel.

C’est ainsi que le site de Columbus accueillera le siège social corporatif de la division électrification.

À Indianapolis, la section de l’établissement dédié aux activités de ventes a été rénovée et un agrandissement du centre de distribution est en cours.

Un nouvel édifice, à Greenwood celui-là, abritera le personnel des technologies de l’information et des stratégies numériques. Un rendu architectural du bâtiment apparaît ci-dessous.

Au-delà de l’ajout de pieds carrés, Cummins dit vouloir créer des milieux de travail permettant de recruter et de garder en entreprises les meilleurs talents. Comme quoi la pénurie de main-d’œuvre qualifiée touche l’industrie du camionnage à tous les niveaux.

« Depuis sa fondation en 1919, Cummins a été un partenaire de la ville de Columbus afin de procurer des emplois et une belle qualité de vie aux employés et aux résidents de la ville. Nous sommes ravis que Columbus devienne le centre nord-américain des activités d’électrification de Cummins », a déclaré le maire de Columbus, Jim Lienhoop.

Réduisant son empreinte carbone tout comme avec les camions électriques, Cummins a fait en sorte que ses bâtiments soient respectueux de l’environnement. À titre d’exemple, explique Jon Mills du service des communications de Cummins à Transport Routier, il y a un toit vert sur l’atelier d’Indianapolis, où l’on recycle et réutilise aussi l’eau de l’aqueduc. Le bâtiment lui-même a été conçu pour limiter les pertes thermiques.

Partager.

Laisser une réponse