Cummins et Isuzu signent une lettre d’entente

0

Le fabricant de moteurs à combustion interne et de plateformes de motorisation électriques pour véhicules commerciaux Cummins et la firme japonaise Isuzu qui fabrique et distribue des camions de poids moyen ont signé plus tôt aujourd’hui une lettre d’entente qui vise à élaborer conjointement des « produits compétitifs à l’échelle mondiale », indique le communiqué émis par Cummins.

Les nouveaux alliés indiquent que les possibilités de motorisation sont plus variées que jamais dans le secteur des véhicules commerciaux et que, dans la mesure où les normes anti-émissions sont de plus en plus sévères, il sera nécessaire de procéder à des investissements significatifs dans les technologies de futures génération.

Il est ici essentiellement question de moteurs diesels plus propres mais aussi de solutions de propulsion faisant appel à des sources d’énergie telles que le gaz naturel et d’autres que Cummins se contente de qualifier « d’alternatives » sans toutefois détailler quelle forme elles pourraient prendre.

Selon la déclaration officielle de ce matin, la connectivité et les camions autonomes feraient également partie des projets sur lesquels que Cummins et Isuzu entendent travailler de concert, Cummins affirmant que la demande de la clientèle va en ce sens. L’entente vise à partager les coûts de recherche et développement entre les deux partenaires.

Isuzu fabrique déjà ses propres moteurs diesel pour ses camions de poids moyen commercialisés en Amérique du Nord mais une part grandissante de ses ventes va aux versions dotées d’un moteur GM V8 à essence, pouvant facilement être converti au propane.

À l’occasion d’une entrevue qu’il accordait récemment au magazine Truck News dans le cadre d’un article (disponible en anglais en cliquant ici) sur la popularité grandissante des moteurs à essence dans le segment des poids moyens, le directeur exécutif du marketing chez Isuzu Commercial Truck of America, Brian Tabel, indiquait que « Lorsqu’un client parcourt 40 000 km et moins par an, le moteur à essence est probablement l’avenue à privilégier. » M. Tabel expliquait que les systèmes antipollution des moteurs à essence étant beaucoup plus simples que leurs équivalents diesel, ils étaient aussi plus simples et moins coûteux à entretenir et réparer.

Installation d’un moteur à essence GM dans un camion Isuzu.

Mitsubishi Fuso, concurrent direct d’Isuzu, offre également des moteurs GM V8 à essence sur ses camions de poids moyen, tout comme plusieurs des camions bâtis sur les plateformes de Freightliner Customer Chassis. Si on ajoute l’intérêt marqué qu’International dit également porter aux moteurs à allumage par bougies (essence, gaz naturel comprimé, propane), la masse critique de moteurs allumés par bougie commence à représenter un marché drôlement intéressant pour un motoriste indépendant comme Cummins, qui pourrait être tenté d’en rafler une partie à GM qui en détient pour l’instant la part du lion avec son V8 Vortec.

Invités à discuter de cette montée en popularité des moteurs à essence pour véhicules commerciaux il y a quelques mois, les officiels de Cummins ont dit constater eux aussi cette tendance et qu’ils commenteraient en temps opportun.

En ce qui a trait à l’entente elle-même et à ses potentielles retombées, Brian Tabel d’Isuzu indique que plus de détails seront divulgués aux cours des semaines et mois à venir.

 

Partager.

Laisser une réponse