Cummins ferme une usine et fait une mise à jour COVID-19

0

À la suite de la décision de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) de cesser l’assemblage de camions de type pick-up jusqu’à la fin mars en raison de la pandémie de COVID-19, Cummins doit elle-même suspendre pour deux semaines la production de moteurs poids moyens de son usine de Walesboro, en Indiana.

Cette nouvelle fait suite à la baisse de la cadence de production de camions commerciaux par certains des clients de Cummins en Amérique du Nord et à la fermeture d’usines par différents fabricants de véhicules en Europe au cours des derniers jours.

Bien que le motoriste n’annonce pour l’instant la suspension de production dans aucune autre de ses usines, elle indique que cela pourrait néanmoins survenir si la demande de la clientèle devait chuter ou si des fournisseurs se trouvaient dans l’impossibilité de livrer les matériaux, pièces et composantes dont Cummins a besoin pour opérer.

L’entreprise dit s’attendre à ce que ses résultats financiers du premier trimestre de 2020 soient affectés par les modifications que ses clients apportent à leur production et souligne que l’incertitude plane quant à la demande pour ses moteurs pour le reste de l’année.

Cummins retire ainsi ses prédictions de résultats initiales et présentera sa nouvelle vision des perspectives 2020 à l’occasion d’un appel conférence le 28 août prochain.

« Cummins est dans une solide position financière et peut compter sur des leaders d’expérience qui ont géré plusieurs situations difficiles dans le passé. C’est avec succès que nous traverserons cette période difficile », a déclaré le président-directeur général et président du Conseil d’administration de Cummins, Tom Linebarger.

Partager.

Laisser une réponse