Cummins va acquérir Meritor pour 3,7 milliards $ US

Cummins a annoncé aujourd’hui son intention d’acheter Meritor pour 3,7 milliards de dollars américains, soit 36,50 dollars américains par action. Cette acquisition complétera les activités de Cummins dans le domaine des composants et ajoutera des essieux électriques à sa gamme de produits.

« L’acquisition de Meritor est une étape importante pour Cummins. Meritor est un chef de file de l’industrie, et l’ajout de ses forces complémentaires nous aidera à relever l’un des défis technologiques les plus critiques de notre époque : développer des solutions sans carbone économiquement viables pour les applications commerciales et industrielles », a déclaré Tom Linebarger, président du Conseil et PDG de Cummins. « Le changement climatique est la crise existentielle de notre époque et cette acquisition accélère notre capacité à y faire face. Nos clients ont besoin de solutions décarbonées économiquement viables. »

« En outre, nos communautés et notre planète dépendent d’entreprises comme Cummins pour investir et développer ces solutions », a ajouté M. Linebarger. « Cette acquisition nous permet d’ajouter des produits à notre division de composants, qui sont indépendants de celle de la technologie du groupe motopropulseur et, en tirant parti de notre empreinte mondiale, nous prévoyons accélérer la croissance des activités principales de Meritor dans le domaine des essieux et des freins. »

Cummins affirme que l’entente lui permettra d’offrir des groupes motopropulseurs intégrés tant du côté des moteurs à combustion que de l’énergie électrique, y compris des essieux électriques.

« Cet accord avec Cummins s’appuie sur l’expérience de Meritor en matière de performances et de services exceptionnels à nos clients. Nos offres continueront à jouer un rôle important et stratégique à mesure que les véhicules commerciaux se transforment pour devenir électriques et autonomes », a déclaré Chris Villavarayan, PDG de Meritor.

Lors d’une conférence téléphonique avec des analystes, M. Linebarger a déclaré que les deux entreprises partagent une culture similaire et qu’elles réaliseront des synergies en se combinant. L’entente ouvrira de nouveaux marchés mondiaux à Meritor et permettra de mieux gérer les défis actuels de la chaîne d’approvisionnement, a souligné M. Linebarger.

Parallèlement, l’ajout d’essieux électriques élargira les options de groupes motopropulseurs électriques de Cummins.

« Le changement climatique est la crise existentielle de notre époque. Cela accélère notre capacité à y faire face », a indiqué M. Linebarger à propos de l’acquisition. « Nos clients ont besoin de solutions zéro carbone économiquement viables, et les essieux sont un point d’intégration clé. »

Il a noté que les essieux électriques deviennent de plus en plus un point de connexion clé pour les groupes motopropulseurs électriques entièrement intégrés.

« Nous apportons maintenant l’essieu électrique et la section de traction au groupe motopropulseur électrique, ce qui permet aux clients de penser à des systèmes et à des composants entiers, à peu près de la même manière qu’ils y pensaient du point de vue du moteur », a noté M. Linebarger. « Nous pouvons tout fournir aux fabricants d’origine, que ce soit un système complet ou des composants individuels. L’essieu électrique devient de plus en plus le point où ces composants sont centrés… l’essieu électrique devient le nouveau bloc moteur auquel nous pouvons tout connecter. »

De son côté, M. Linebarger a affirné que ce rapprochement était logique car, si Meritor a fait progresser ses essieux électriques, Cummins s’est davantage concentré sur les batteries.

« Peu de candidats correspondaient au profil », a déclaré M. Linebarger à propos des autres cibles potentielles. « Nous .tions en discussion avec eux depuis un certain temps ».

Il a ajouté : « Meritor a des produits prêts aujourd’hui que nous n’avons pas. Nous n’attendons pas une offre future ».

Il a également souligné que Cummins allait investir davantage dans les produits de Meritor, tout en réalisant des synergies pour réduire les coûts.

« Nous allons augmenter les dépenses », a promis M. Linebarger. « Dans le domaine des nouvelles énergies, nous allons augmenter les investissements, et non les diminuer… L’une des promesses de cette acquisition, c’est que nous investirons davantage dans le développement des essieux électriques et des systèmes de traction de Meritor. »

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*