D’autres postes frontaliers collectent des renseignements des chauffeurs

0

TORONTO, Ont. – L’Agence des services frontaliers du Canada a élargi le programme qui consiste à recueillir les coordonnées personnelles des conducteurs au nom de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

L’initiative, rapportée pour la première fois par trucknews.com, est maintenant en place à12 points d’entrée supplémentaires, portant le total à 18 emplacements dans l’ensemble.

Les postes frontaliers qui collectent les données depuis le 30 juin sont:

-St. Stephen 3rd Bridge; St-Armand / Philipsburg; Lansdowne; Pont Queenston-Lewiston; Coutts; et Pacific Highway.

À la liste se sont ajoutés les postes frontaliers suivants:

Woodstock Road; St. Stephen; Stanstead; St-Bernard-de-Lacolle; Sault Ste. Marie; Prescott; Tunnel Windsor-Detroit; Pont de la paix; Portail nord; Emerson; Abbotsford-Huntingdon; et Aldergrove.

Les agents des services frontaliers recueillent les adresses électroniques et les numéros de téléphone et saisissent les informations dans une base de données gérée par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Ceux qui refusent de fournir l’information pourraient faire face à des mesures supplémentaires comme une évaluation de leur santé ou même des accusations en vertu de la Loi sur la quarantaine, a indiqué l’Alliance canadienne du camionnage (CTA) dans un bulletin aux membres. Des amendes peuvent également être émises par la police en vertu de la Loi sur les contraventions.

Partager.

Laisser une réponse