Dégel : Déjà 753 constats d’infraction

Avatar

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) vient de publier un premier bilan de ses opérations de vérification des charges de camions lourds en période de dégel, à la fois dans les postes de contrôle et sur la route.

On y apprend que 2 681 mouvements de transport ont été vérifiés et que ces vérifications ont entraîné des constats d’infraction dans 753 cas. Cela signifie que 28% des camions étaient en surcharge.

(Photo : SAAQ)

À l’occasion d’un entretien avec Transport Routier, le lieutenant Jonathan Beauvais, de Contrôle Routier Québec, rappelle que deux types de constat peuvent être décernés. En cas de surcharge axiale, l’amende avoisine les 265 $. Si c’est le poids total en charge du camion qui fait problème, le montant grimpe à 300 $, plus 50 $ par tranche de 1 000 kg excédentaires.

Ces infractions ont également un impact sur la cote de sécurité des transporteurs fautifs.

Les équipes responsables du contrôle routier appliquent une politique de conformité, c’est-à-dire qu’un véhicule en surcharge ne peut reprendre la route tant qu’il n’est pas conforme à la réglementation.

« En période de dégel, la route est de 30 à 70% plus fragile qu’en temps normal. Un seul véhicule en surcharge peut lui causer des dommages importants », indique la SAAQ par voie de communiqué.

« Un véhicule lourd surchargé est également moins sécuritaire, car son comportement sur la route s’en trouve modifié. C’est pourquoi le contrôle des charges des véhicules lourds est une priorité pour Contrôle routier Québec », ajoute l’agence gouvernementale.

Des opérations de surveillance des charges se dérouleront de façon intensive tout au long du printemps, soit jusqu’à la fin de la période de dégel dans les trois zones.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*