Délais à prévoir au port de Montréal en sortie de grève

Avatar

Le Port de Montréal a averti ses clients qu’ils devaient s’attendre à des délais de plusieurs jours après que le gouvernement fédéral ait voté une loi forçant le retour au travail de ses 1 150 débardeurs.

La loi C-29 a été adoptée par le sénat vendredi soir, après l’avoir été la veille aux Communes.

Le Port de Montréal indique que près de 20 000 conteneurs s’entassent à ses installations. (Photo : Port de Montréal)

Tous les terminaux du port ont repris leurs activités dimanche matin à 7h00. Dans une déclaration, le port de Montréal a indiqué que près de 20 000 conteneurs EVP (équivalents vingt pieds) s’entassent à ses installations en raison de la grève d’une semaine.

Selon l’administration, il faudra plusieurs jours de travail avant que le débit de marchandise revienne à la normale pour l’ensemble de la chaîne logistique et que les clients importateurs ou exportateurs doivent s’attendre à des délais au cours des semaines à venir.

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), auquel sont affiliés les employés du Port de Montréal, a qualifié l’adoption de la loi C-29 de « gênante » pour tous les Canadiens et d’inconstitutionnelle parce qu’elle prive ses membres de leur droit de grève.

Le SCFP a d’ailleurs annoncé qu’il entendait faire appel aux tribunaux pour faire invalider cette loi.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*