Des camionneurs accusés dans une importante saisie de tabac

0

Plusieurs camionneurs font partie des 13 personnes accusées de contrebande de grandes quantités de tabac, des États-Unis vers le Canada, a déclaré mercredi l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

«Les stratégies de fraude de cette organisation auraient entraîné la perte d’environ 450 millions de dollars en droits et taxes sur le tabac», a déclaré l’agence.

Les suspects font face à 15 chefs d’accusation, notamment de fraude envers les gouvernements du Canada et du Québec, de possession de produits du tabac non estampillés et de conspiration en vue de transporter du tabac de contrebande.

Les présumés dirigeants du réseau, Martin Bessette et Éric Landry, figurent parmi les accusés. Les suspects doivent comparaître au Palais de justice de Longueuil le 14 octobre prochain.

L’enquête, appelée Projet Butane, a débuté en 2018, selon l’ASFC.

Elle a déclaré que les suspects font partie d’une organisation criminelle qui importait du tabac de contrebande en vrac.

«Les preuves recueillies au cours de l’enquête ont établi que l’organisation avait importé 88 chargements de tabac en vrac entre le 2 septembre 2017 et le 27 mai 2019», a-t-elle ajouté.

En tout, 36 000 kilogrammes de tabac ont été saisis aux postes frontaliers du Québec, toujours selon l’ASFC. Trois camions ont également été saisis.

«Ce type d’activité nuit à l’économie canadienne en encourageant le marché noir», a-t-elle déclaré. «Tous les contrevenants sont passibles de sanctions et de poursuites judiciaires.»

Partager.

Laisser une réponse