Des milliers de camionneurs refusent les tests FMCSA

0

WASHINGTON, D.C. – La Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) des États-Unis a révélé que des milliers de conducteurs de véhicules commerciaux ont refusé de passer les tests de dépistage de substances contrôlées depuis la mise en ligne du Drug and Alcohol Clearinghouse en janvier.

Dans son rapport de synthèse mensuel, l’organisme a indiqué qu’au 1er juillet, près de 3 700 conducteurs avaient refusé les tests et que 95% des refus concernaient des tests de dépistage de drogues.

C’est la première fois que la FMCSA ajoute des données de refus de test à son rapport mensuel.

Les employeurs sont tenus de poser des questions en lien avec la Clearinghouse lors de l’embauche d’un nouveau chauffeur commercial, et annuellement pour tous les chauffeurs qu’ils engagent.

L’organisme a déclaré qu’il y avait eu une augmentation du nombre de ces requêtes en juin, ce qui reflétait une activité commerciale renouvelée après les fermetures liées à la COVID-19 en mars, avril et mai.

Au total, la Clearinghouse a reçu 1 106 498 requêtes depuis son lancement. Elle a également signalé 25 761 infractions.

Depuis mars, la FMCSA a émis un certain nombre de dérogations sur les tests de dépistage de drogues et d’alcool pour alléger le fardeau des chauffeurs routiers qui traversent la pandémie.

Les dérogations seront en vigueur jusqu’au 30 septembre.

Partager.

Laisser une réponse