Des ventes de camions classe 8 au gaz naturel en montagnes russes, dit ACT Research

Dans son rapport trimestriel sur les carburants alternatifs en camionnage, l’institut de recherche ACT Research fait la part belle aux ventes de camions classe 8 au gaz naturel (GN) depuis le début de l’année 2022 au Canada et aux États-Unis.

Intitulé Alternative Fuels Quarterly, le document constate une augmentation globale de ventes entre janvier et août 2022, mais avec plusieurs fluctuations mensuelles et des comparaisons avec les mêmes mois pour l’année 2021 qui ressemblent étrangement à des montagnes russes.

Le Cascadia au gaz naturel de Freightliner. Photo: Freightliner

Recueillies auprès des six principaux fabricants de camions qui représentent 60% du marché nord-américain du GN, ces données indiquent une hausse totale de 18% en 2022. En comparant les chiffres, ACT Research mentionne que juin a été difficile en 2022 avec une baisse de 33% par rapport au même mois l’an passé.

Juillet, en contrepartie, a vu les ventes exploser de +204% en 2022 en comparaison avec juillet 2021. Le mois d’août 2022 a été plus positif cette année avec une augmentation de quelque 20% comparativement à la même période l’an passé.

Fait à noter, les ventes en juin 2022 ont glissé de 4% par rapport au mois précédent, alors qu’on a vu en juillet les ventes faire un bond de +82% en un seul mois. Les ventes, en août, ont quant à elles, reculé de 33% par rapport à juillet.

Les stations de ravitaillement

Tout cela pour dire que le marché pour le GN est encore instable et incertain. Une réalité qui se reflète dans l’évolution des stations de ravitaillement au gaz naturel.

Avec 175 000 véhicules roulant au GN, dont 17 000 camions à ordures, les États-unis peuvent notamment compter sur des stations de ravitaillement qui sont présentement en légère contraction. Steve Tam, de ACT Research, précise que « si le nombre de stations privées prévues au gaz naturel comprimé (GNC) reste stable, ce sont les stations publiques prévues qui reculent de 38%. »

« Avec 4 572 stations de ravitaillement privées, dont 31 stations existantes qui sont temporairement fermées, » dit M. Tam, les États-Unis ne pourront compter que sur six nouvelles stations de ravitaillement actuellement prévues dans les prochains mois. »

Rédacteur professionnel depuis plus de 15 ans, Christian possède une expérience considérable à titre de journaliste spécialisé en transport, notamment à titre de directeur de la rédaction de L'Écho du transport, magazine aujourd'hui disparu, et de Transport durable magazine.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*