Écocamionnage: un nouveau programme est en cours d’élaboration

Le gouvernement analyse la possibilité de faire une demande de remboursement rétroactif.

Le 8 décembre dernier, le Conseil du trésor a approuvé la prolongation jusqu’au 31 mars 2021 de certains programmes financés dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, dont le programme Écocamionnage. Or, l’échéance est maintenant écoulée depuis plus d’un mois, et les entreprises de camionnage qui font l’acquisition de technologies admissibles se demandent si elles peuvent faire une demande de remboursement dans le cadre du programme Écocamionnage.

Nous avons demandé au ministère des Transports du Québec de faire le point sur le programme Écocamionnage.

Un porte-parole du Ministère nous a confirmé que «le programme Écocamionnage s’est effectivement terminé le 31 mars 2021. Les entreprises avaient jusqu’à cette date pour déposer une demande d’aide financière », et il a précisé qu’en ce moment, « le nouveau programme est en cours d’élaboration et le dépôt de nouvelles demandes d’aide financière pourra se faire lorsque celui-ci sera lancé. »

Le nouveau programme à venir fait partie des mesures du Plan pour une économie verte du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). «On y retrouve un engagement à continuer de soutenir l’industrie du transport routier des marchandises dans ses efforts en lien avec l’efficacité énergétique. Le processus d’élaboration est bien entamé et le programme pourrait être approuvé au courant des prochaines semaines », nous a indiqué le porte-parole de Transports Québec.

Nous avons demandé si les entreprises qui acquièrent des technologies admissibles depuis le 1er avril pourront demander rétroactivement un remboursement. Il y a de l’espoir de ce côté, si on se fie à la réponse du ministère des Transports : « Pour le nouveau programme, une analyse de la possibilité de faire une demande de remboursement rétroactif est en cours au sujet de cette préoccupation de l’industrie.»

Marc Cadieux, PDG de l’Association du camionnage du Québec, confirme avoir eu des discussions avec le cabinet du ministre des Transports et le bureau du sous-ministre. «Ils se disent rassurés de pouvoir offrir la rétroactivité, sans confirmer le tout, tant et aussi longtemps que le programme ne sera pas mis en vigueur de façon officielle », nous a confié M. Cadieux. «C’est n’est pas la première fois qu’il y a une interruption entre la fin d’un programme et le début d’une autre, et le gouvernement a déjà accordé la rétroactivité dans le passé.»

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 20 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*