Économies de carburant de 26% avec des tracteurs de manœuvre zéro ralenti au port de Montréal

0

Le gouvernement du Québec a accordé vendredi dernier une aide financière de 1,4 million $ à l’opérateur de terminal Termont, du port de Montréal, pour l’acquisition de 57 tracteurs de manœuvre (aussi connus sous le nom de « shunters ») convertis de manière à couper les périodes de marche au ralenti.

Selon l’entreprise montréalaise Effenco, qui procède à la modification des tracteurs diesel pour y intégrer un système « arrêt-départ » automatique, les économies de carburant réalisées par Termont avec ses six premières unités pilotes ont atteint 26%. La technologie permet également de réduire de façon significative les émissions de particules fines et d’oxyde d’azote (NOx).

« Cette annonce renforce la position du Québec dans le domaine de l’électrification des transports et des véhicules intelligents et est cruciale dans le déploiement de notre technologie d’électrification des véhicules lourds à l’international », a affirmé David Arsenault, président d’Effenco.

La conversion consiste à ajouter un démarreur de plus grande capacité à celui déjà existant sur le tracteur de manœuvre ainsi qu’une unité de stockage d’énergie électrique composée de trois super-condensateurs 48 volts de Maxwell Technologies, propriété de Tesla. L’électricité emmagasinée – qui provient notamment de la récupération de l’énergie de décélération – permet aux systèmes électriques et de chauffage de demeurer en fonction lorsque le moteur est éteint.

Les périodes d’attente lors des opérations de chargement et déchargement des navires ou des camions au port de Montréal sont nombreuses, explique Éric Lupien, porte-parole de Termont, en entrevue à Transport Routier. Lors des grands froids hivernaux, les chauffeurs des tracteurs de manœuvre n’avaient d’autre choix que de laisser tourner le moteur diesel pour demeurer au chaud avant de bénéficier de la technologie Effenco.

En plus des avantages économiques et environnementaux, la conversion de ces véhicules pourrait également avoir des effets positifs en matière de santé et sécurité au travail, ajoute M. Lupien. Les tracteurs de manœuvre étant dépourvus de toute forme de suspension, les travailleurs qui y prennent place sont soumis à de nombreuses vibrations lors des périodes de ralenti prolongées.

De nombreuses entreprises de transport par camion utilisent des tracteurs de manœuvre pour déplacer leurs remorques dans les cours de leurs terminaux et pourraient être intéressées par les économies de carburant et d’entretien liées aux coupures de périodes de marche au ralenti.

Partager.

Laisser une réponse