Émissions : l’EPA prépare les prochaines normes

Avatar

L’agence environnementale des États-Unis (EPA) a annoncé qu’elle compte resserrer encore davantage les normes d’émissions d’oxydes d’azote (NOx) des moteurs des camions routiers. Cela concerne directement les transporteurs du Québec, et pas seulement ceux qui font affaires au pays de l’Oncle Sam, puisque le Canada ajuste habituellement ses normes afin qu’elles reflètent celles des États-Unis.

Ce qu’il est convenu d’appeler la Cleaner Truck Initiative est une norme d’émissions proposée dont on ne connaît pas encore la teneur exacte mais qui doit être publiée au début de 2020. L’EPA indique que le processus devrait permettre de simplifier la certification des moteurs de camions.

« Les États-Unis sont parvenus à réduire les émissions de NOx de façon significative, mais il y a près de 20 ans que l’EPA a mis ces normes à jour », a déclaré Andrew Wheeler, de l’EPA. L’organisme dit vouloir bâtir sur ces gains des dernières années et favoriser l’innovation technologique afin que « nos camions lourds soient propres et demeurent un moyen de transport concurrentiel. »

Les intervenants de l’industrie semblent accueillir favorablement la nouvelle de cette mise à jour à venir. Pour sa part, l’American Trucking Associations se dit en faveur d’une norme unique aux États-Unis plutôt qu’un assemblage de normes hétéroclites pouvant varier d’un État à l’autre.

La Truck and Engine Manufacturers Association (EMA) appuie également l’initiative, indiquant au passage que les fabricants ont réussi à réduire les émissions de NOx de plus de 90% et les émissions de particules de plus de 98% au cours des 20 dernières années.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*