Emploi : le Québec a la plus forte hausse au Canada, dont 12 600 travailleurs autonomes

Avatar

Il n’y a pas qu’en camionnage que la demande en main-d’œuvre est forte et que le modèle d’emploi « Travailleur Inc. » gagne en popularité, peut-on déduire des derniers chiffres publiés par l’Institut de la statistique du Québec à partir des résultats de l’Enquête sur la population active de Statistique Canada.

En octobre, l’emploi a crû légèrement au Québec (+ 9 100; + 0,2%) par rapport à septembre. Le taux de chômage fléchit de 0,1 point et s’établit à 5,2%.

L’emploi à temps plein augmente de 23 600, tandis que celui à temps partiel diminue de 14 500. Le secteur privé enregistre une faible augmentation de l’emploi (+ 3 400), alors que le secteur public affiche une diminution (- 6 900). Les travailleurs indépendants montrent une hausse de 12 600 emplois. Le taux d’activité reste stable, alors que le taux d’emploi (+ 0,1 point) augmente : ils se fixent respectivement à 64,1% et 60,7 % en octobre.

Au Canada, l’emploi progresse de 11 200 (+ 0,1%). La plus forte variation à la hausse s’observe au Québec, alors que l’emploi varie peu dans les autres provinces canadiennes. Le taux de chômage canadien diminue de 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 5,8% en octobre.

Au cours des dix premiers mois de 2018, comparativement à la même période de l’année précédente, l’emploi au Québec a augmenté de 45 300 (+ 1,1%). Au cours de cette période, l’emploi à temps plein a connu une hausse de 70 500, alors que celui à temps partiel s’est replié de 25 200.

Depuis le début de l’année 2018, le taux de chômage au Québec s’établit en moyenne à 5,4%.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*