En s’alliant à Tula, Cummins pourrait réduire les NOx de 74% – La consommation de carburant serait aussi meilleure par la désactivation des cylindres

Avatar

DETROIT, Michigan. C’est dans le cadre du congrès mondial de la Society of Automotive Engineers (SAE) que Cummins et la firme Tula, spécialisée en solutions logicielles de contrôle des émissions, ont présenté les résultats de leur étude conjointe.

Celle-ci portait sur l’utilisation du dispositif diesel Dynamic Skip Fire (dDSF) de Tula dans le but de réduire les émissions d’oxyde d’azote (NOx) et de gaz carbonique (CO2) sur un moteur Cummins diesel X15 HD Efficiency Series.

(Photo : Cummins/Business Wire)

La dDSF est une stratégie avancée de contrôle de désactivation des cylindres qui contrôle le fonctionnement de ceux-ci de façon individuelle afin de répondre à la demande de couple de façon optimale, tout en préservant la performance du camion et en lui faisant économiser du carburant.

Il a été démontré à l’aide d’un simulateur que, lorsque le moteur est faiblement sollicité en matière de couple, les émissions de NOx sont réduites de 74% tandis que celles de CO2 chutent de 5%. Des économies de carburant significatives (20%) pourraient également être attribuées au système dDSF.

Une démonstration a été faite sur un camion de classe 8 équipé d’un moteur Cummins X15 HD.

À propos du dDSF de Tula, Lisa Farrell, directrice du Centre de technologie accélérée de Cummins, a déclaré que celui-ci : « contribuera à nos efforts visant à produire des moteurs plus fiables et plus puissants, tout en atteignant nos objectifs environnementaux. »

Depuis 2018, plus d’un million de véhicules circulant sur les routes utilisent le Dynamic Skip Fire de Tula.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*