Enquête : la moitié des répondants ne sont pas prêts pour la réglementation sur les EEB

0

Moins d’une semaine avant l’entrée en vigueur de la réglementation sur les enregistreurs électroniques de bord (EEB) aux États-Unis, une nouvelle enquête montre que près de la moitié des camionneurs concernés ne sont pas préparés.

PrePass, qui fournit des technologies de pré-autorisation permettant aux camions de ne pas s’arrêter aux stations de pesage, a mené une enquête auprès de 1 620 chauffeurs, voituriers-remorqueurs et flottes entre le 30 novembre et le 5 décembre. Quarante-neuf pour cent ont révélé n’avoir pas encore choisi d’EEB.

Seulement 33 pour cent des répondants avaient installé les dispositifs, tandis que 18 pour cent avaient l’équipement en main mais ne l’avaient pas encore installé. Plus de la moitié de ceux qui se sont identifiés comme gestionnaires de flotte ont dit que l’équipement était opérationnel, comparativement à 28 pour cent des chauffeurs et des voituriers-remorqueurs.

Parmi ceux qui n’avaient pas encore installé d’EEB, 68 pour cent n’envisageaient pas de le faire avant la date limite; 26 pour cent ayant déclaré ne pas être convaincus que la réglementation allait entrer en vigueur comme prévu. Trente et un pour cent de ce groupe ont déclaré qu’ils ne prévoyaient pas installer d’EEB.

«Il est étonnant de voir qu’une aussi grande part des voituriers-remorqueurs et des chauffeurs ainsi que des professionnels des flottes ne ressentent aucun besoin ou aucune urgence de se conformer à la future réglementation sur les EEB», a déclaré Karen Rasmussen, directrice générale de Help Inc., l’entreprise derrière PrePass. «Qu’elle soit en faveur des EEB ou pas, tout indique que la FMCSA a l’intention d’aller de l’avant avec ses plans de rendre les dispositifs obligatoires sans plus tarder.»

Enfin, vingt-quatre pour cent des répondants ont déclaré qu’ils n’avaient pas choisi de dispositif en raison de préoccupations liées aux coûts.

Partager.

Laisser une réponse