Feu vert à l’élargissement de l’autoroute 50

0

Une équipe de projet affectée à la préparation du projet d’élargissement de l’autoroute 50 a été mise sur pied à la Direction générale de l’Outaouais du ministère des Transports du Québec. L’initiative vise à minimiser les délais de réalisation des travaux d’amélioration sur le tronçon de la 50 situé entre Gatineau et L’Ange-Gardien.

La préparation du projet d’élargissement de l’autoroute 50 sur le tronçon de Gatineau à l’Ange‑Gardien, d’environ 7 km par direction, est en cours depuis plusieurs mois puisque ce tronçon est priorisé pour des raisons de sécurité. Le contrat de conception et de préparation des plans et devis a déjà été attribué et celui concernant les études géotechniques et environnementales le sera très prochainement.

Le second tronçon qui a été jugé prioritaire, soit celui compris entre Lachute et Mirabel, fait également l’objet d’un suivi serré. Le contrat de conception préliminaire de cette section de 23 km sera octroyé prochainement, et des relevés d’arpentage et environnementaux sont prévus au printemps et à l’automne 2019.

Les travaux doivent permettre d’améliorer la sécurité routière, notamment en réduisant le nombre de collisions frontales.

« Les tronçons priorisés l’ont été notamment en raison des débits de circulation plus élevés et des constats en matière de sécurité qui nous incitaient à intervenir plus rapidement », a déclaré ce matin le ministre des Transports François Bonnardel.

La construction de l’autoroute 50 a été entamée en 1970. Le prolongement de cet axe routier, qui relie aujourd’hui Mirabel à Gatineau, a été achevé en novembre 2012.

La longueur du tracé présentement à l’étude est de 115 km. Sur plus de 95 km, les voies sont contiguës.

Partager.

Laisser une réponse