Gaspésie : 26,4 millions pour protéger la 132 de l’érosion

0

Les changements climatiques font augmenter le niveau des mers ainsi que les phénomènes de grandes marées, qui contribuent à l’érosion des berges et des routes qui s’y trouvent.

C’est le cas de la route 132 en Gaspésie et les gouvernements fédéral et provincial ont convenu de s’attaquer au problème en annonçant un investissement combiné de plus de 26,4 millions de dollars, soit plus de 13,2 millions par palier de gouvernement.

Ce financement permettra de réaliser des projets dans le cadre du Programme d’intervention pour la protection de la route 132, qui vise à renforcer la résilience de cette route clé pour le transport des personnes et des marchandises en Gaspésie.

Les projets de ce programme touchent, entre autres, les municipalités de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine, Cloridorme et Mont-Saint-Pierre. Les travaux visent à construire et à réparer des ouvrages de protection côtière, à stabiliser les berges et à relocaliser des segments de route afin de préserver l’intégrité des infrastructures.

L’annonce de ces travaux, dont la date de début n’est cependant pas précisée, a été faite par la ministre fédérale du Revenu national et députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, en compagnie du préfet de la MRC de La Haute-Gaspésie, Allen Cormier, du préfet de la MRC de La Côte-de-Gaspé, Daniel Côté, et de la mairesse de Cloridorme, Michelle Fournier.

Partager.

Laisser une réponse