Issu de Volkswagen, TRATON se positionne pour concurrencer Daimler, Volvo et Paccar

Transformer l’écosystème du transport est la mission que se donne le groupe TRATON, le nouveau nom que doit adopter Volkswagen Truck & Bus cet automne. L’entité corporative regroupe les marques MAN, Scania, RIO et Volkswagen Caminhões e Ônibus, en plus d’avoir une participation de 16,9% dans Navistar (camions International) et d’avoir récemment conclu une alliance avec la firme japonaise Hino, elle-même filiale du Groupe Toyota. La firme chinoise Sinotruk fait également partie des partenaires de TRATON.

Andreas Renschler, PDG de Volkswagen Truck & Bus/TRATON.

Le passage à l’appellation TRATON doit permettre à la division des véhicules commerciaux de mieux se différencier de la tradition automobile liée au nom Volkswagen et ainsi faire jeu égal avec d’autres géants internationaux de la fabrication de camions comme Volvo, Daimler ou Paccar qui ont tous en commun de détenir des marques de poids lourds en Europe aussi bien qu’en Amérique du Nord. Le Japon représente également une portion non négligeable de l’échiquier puisque Daimler détient Mitsubishi Fuso, un concurrent direct de Hino.

Lever des capitaux et attirer de nouveaux talents

Selon le PDG de Volkswagen Truck & Bus Andreas Renschler, le nom TRATON permettrait de « rehausser notre pouvoir d’attraction auprès de nouveaux talents et des marchés des capitaux. »

Cette possibilité de lever des capitaux et de maintenir la confiance des marchés boursiers serait la bienvenue si, comme la rumeur l’indique depuis plusieurs mois, TRATON devait faire une offre pour acquérir la majorité des actions de Navistar, une condition que poseraient les autorités boursières si le seuil de propriété dans Navistar devait excéder les 17%.

Quant à l’attraction de nouveaux talents, il n’est sans doute pas fortuit que Christian Schulz vienne d’être nommé au Conseil d’administration de Navistar puisqu’il est issu de la filiale Daimler-Mercedes et qu’il a contrôlé les divisions de l’approvisionnement, de la production et du développement chez Mitsubishi Fuso Truck & Bus, une expérience de la culture d’entreprise nippone qui pourrait s’avérer précieuse dans le cadre de l’alliance stratégique conclue avec Hino.

La coopération Hino-TRATON devrait se concentrer sur les groupes propulseurs – conventionnels, hybrides et électriques – ainsi que sur la connectivité et les systèmes de conduite autonome, disait le communiqué conjoint des deux firmes le printemps dernier. On y ajoutait que chacun des partenaires visait à accroître sa présence sur le marché mondial des véhicules commerciaux.

Le PDG de TRATON Andreas Renschler dit viser rien de moins que la position de « champion de l’industrie du transport à l’échelle mondiale ».

Grand manitou de la constellation Volkswagen, Hans-Dieter Pötsch dit soutenir les visées ambitieuses du groupe des véhicules commerciaux mené par Andreas Renschler.

Le nom TRATON est un amalgame des mots « transport », « tonnage » et « tradition ».

Avec Reuters et Le Figaro

Steve Bouchard écrit sur le camionnage depuis plus de 25 ans, ce qui en fait de loin le journaliste le plus expérimenté dans le domaine au Québec. Steve est le rédacteur en chef de l’influent magazine Transport Routier, publié par Newcom Média Québec, depuis sa création en 2000. Il est aussi le rédacteur en chef du site web transportroutier.ca, il agit comme rédacteur conseil du magazine L’automobile et il contribue aux magazines Today’s Trucking et Truck News.

Steve rédige aussi le bulletin électronique de Transport Routier, Les nouveautés du routier, et il participe à l’élaboration des stratégies de communication pour le salon ExpoCam de Montréal, propriété de Newcom.

Steve est détenteur d’un permis de conduire de classe 1 depuis 2004 et il est le seul journaliste de camionnage au Québec à avoir gagné des prix Kenneth R. Wilson de la Presse spécialisée du Canada, l’or et l’argent deux fois chacun.

Steve a occupé la présidence et la présidence du Conseil du Club des professionnels du transport du Québec et il représente les médias au comité des fournisseurs de l’Association du camionnage du Québec. En 2011, il a reçu le prestigieux prix «Amélioration de l’image de l’industrie» remis par l’Association du camionnage du Québec.

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*