La CVSA dévoile les résultats de la campagne Roadcheck 2019

0

Dans le cadre de la campagne International Roadcheck de la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA), qui avait lieu du 4 au 6 juin 2019, 67 072 inspections de véhicules commerciaux ont été effectuées au Canada et aux États-Unis. Au cours de ces trois journées, 12 019 véhicules ont été retirés de la route à la suite d’infractions critiques au niveau de l’inspection de véhicules, et 2 784 conducteurs ont été mis hors service pour des infractions commises. Il s’agit d’un taux de mise hors service de 17,9 % pour les véhicules et de 4,2 % pour les conducteurs.

D’une durée de 72 heures, International Roadcheck est un événement annuel consacré à l’inspection et à la sécurité, visant à identifier et à retirer les véhicules commerciaux et les conducteurs dangereux de nos routes; à souligner le travail quotidien des plus de 13 000 inspecteurs de véhicules commerciaux à travers l’Amérique du Nord; et à reconnaître la conformité des transporteurs routiers et des conducteurs professionnels en matière de sécurité en apposant l’autocollant de la CVSA sur les véhicules admissibles.

Au cours d’une inspection, si un inspecteur identifie des infractions critiques liées à la mise hors service d’un véhicule, il ou elle mettra le véhicule hors service. Les défectuosités mécaniques devront être corrigées avant que le véhicule ne soit autorisé à reprendre la route. Un conducteur qui enfreint les conditions relatives aux infractions commises, énoncées dans le document CVSA North American Standard Out-of-Service Criteria, sera mis hors service jusqu’à ce que la situation soit corrigée.

La CVSA a analysé les données recueillies au cours des trois jours de la campagne International Roadcheck par le Motor Carrier Management Information System (MCMIS) de la  Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) des États-Unis, et les a mises en commun avec les données recueillies et soumises par les administrations canadiennes de la CVSA pour produire des statistiques globales sur le Canada et les États-Unis.

Chaque année, un accent particulier est mis sur une certaine catégorie d’infractions. Cette année, l’accent a été mis sur les systèmes de direction et de suspension.

Les inspecteurs ont relevé 408 conditions de mise hors service en lien avec les systèmes de direction (2,5 % de toutes les infractions entraînant la mise hors service de véhicules) et 703 conditions de mise hors service en lien avec les systèmes de suspension (4,3 % de toutes les infractions entraînant la mise hors service de véhicules).

Sur les 67 072 inspections effectuées lors de la campagne Roadcheck, 16 347 conditions de mise hors service de véhicules ont été observées. L’inspection du véhicule comprend la vérification des éléments critiques suivants : le système de freinage; l’arrimage du chargement; les dispositifs d’attelage; la chaîne cinématique/l’arbre de transmission; le siège du conducteur (manquant); les systèmes d’échappement; le châssis; les systèmes d’alimentation en carburant; les dispositifs d’éclairage (phares, feux arrière, feux d’arrêt, clignotants, etc.); les mécanismes de direction; la suspensions; les pneus; la carrosserie de la remorque; les roues, les jantes et les moyeux ainsi que les essuie-glaces.

Chez les conducteurs, 3 173 conditions de mise hors service ont été observées. L’infraction la plus fréquente commise par les conducteurs concernait les heures de service (1 179).

Pour des détails supplémentaires sur la campagne International Roadcheck et les infractions les plus répandues, consultez le www.cvsa.org/news-entry/2019-roadcheck-results (en anglais).

Partager.

Laisser une réponse