La CVSA publie les résultats de l’opération International Roadcheck 2020

Nicolas Trépanier

Plus de 50 000 inspections ont été effectuées au Canada, au Mexique et aux États-Unis dans le cadre de l’opération International Roadcheck 2020 de la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA) des États-Unis, qui s’est déroulée du 9 au 11 septembre. Le taux global de mise hors service pour l’Amérique du Nord, en ce qui concerne les inspections de niveau I, II et V combinées, était de 20,9 %.

L’opération était initialement prévue du 5 au 7 mai 2020, mais elle a été reportée en raison de la pandémie de coronavirus. Les inspections ont été effectuées en suivant les protocoles de santé et de sécurité des différents départements impliqués afin de protéger les inspecteurs et les chauffeurs avec qui ils étaient en contact.

D’une durée de 72 heures, International Roadcheck est un événement annuel consacré à l’inspection et à la sécurité. L’opération vise à identifier et à retirer les véhicules commerciaux et les conducteurs dangereux de nos routes, à souligner le travail quotidien des plus de 13 000 inspecteurs de véhicules commerciaux à travers l’Amérique du Nord, et à reconnaître la conformité des transporteurs routiers et des conducteurs professionnels en matière de sécurité en apposant l’autocollant de la CVSA sur les véhicules admissibles.

(photo : CVSA)

Cette année, 26 451 inspections de niveau I, 11 224 inspections de niveau II, 11 364 inspections de niveau III et 1 112 inspections de niveau V ont été effectuées. Au total, 50 151 inspections ont été menées au Canada, au Mexique et aux États-Unis.

Un autocollant de la CVSA était apposé sur les véhicules ne présentant aucune infraction critique après une inspection de niveau I ou V. Des autocollants ont été apposés sur 9 303 unités motrices, 3 662 remorques et 123 véhicules de transport de passagers. Cela représente un total de 13 088 autocollants à travers toute l’Amérique du Nord.

L’autocollant de la CVSA est un marqueur visuel qui signifie qu’un véhicule a été inspecté par un inspecteur certifié par la CVSA et qu’aucune infraction critique n’a été détectée en lien avec le véhicule. En général, les véhicules portant des autocollants apposés récemment – qui sont valides pendant trois mois – ne sont pas réinspectés.

Si un inspecteur identifie des infractions critiques lors de l’inspection, il ou elle peut mettre le chauffeur ou le véhicule hors service selon les critères nord-américains de mise hors service. Cela signifie que le chauffeur ne pourra pas faire fonctionner le véhicule tant que la situation n’aura pas été corrigée.

Cette année, 3 993 inspections de niveau I, II et III ont été effectuées au Canada. Au total, 817 conditions de mise hors service des véhicules on été observées, et 135 conditions de mise hors service des chauffeurs.

Toujours au Canada, les cinq principales causes de mise hors service des véhicules ont été :

  • le système de freinage (390 infractions)
  • la sécurisation des cargaisons (236 infractions)
  • les pneus (157 infractions)
  • l’ajustement des freins (126 infractions)
  • les phares/feux de signalement (91 infractions)

Pour des détails supplémentaires sur la campagne International Roadcheck et les infractions les plus répandues, consultez le https://www.cvsa.org/news-entry/2020-roadcheck-results/ (en anglais seulement).  

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*