La demande de camions de classe 8 supérieure à l’offre

Avatar

Selon la firme d’analystes FTR, il s’est commandé en mars 40 800 unités de camions de classe 8 en Amérique du Nord, tous fabricants confondus. C’est le sixième mois consécutif où ce chiffre dépasse la marque des 40 000.

Pour le mois de mars, c’est 9% moins qu’en février, mais une hausse de plus de 33 000 unités comparativement à la même période l’an dernier, alors que la pandémie commençait à révéler sa magnitude.

(Photo : Mack Trucks)

FTR indique que de plus en plus de camions sont nécessaires pour transporter la marchandise générée par la reprise économique et les programmes de stimulation gouvernementaux. Toutefois, la production de ces camions est entravée par la pénurie mondiale de semi-conducteurs et d’autres composantes.

Pendant ce temps, les flottes continuent de commander encore plus de camions, en prévision de leurs besoins futurs, provoquant une surchauffe du marché.

« Il y a une importante part de cette demande qui est en attente en raison du resserrement de l’offre. La pression monte sur le marché, alors que les commandes continuent d’affluer chez les fabricants à un rythme record. Avoir ce niveau de commandes pendant la moitié d’une année, c’est sans précédent », a déclaré Don Ake, vice-président de la division véhicules commerciaux chez FTR.

Selon lui, la capacité de production ayant ses limites, le rattrapage de l’offre par rapport à la demande pourrait ne pas survenir avant la première moitié de 2022.

« Il n’y a pas d’indication claire quant au moment où les problèmes de la chaîne d’approvisionnement seront réglés », ajoute M. Ake, selon qui la pénurie de semi-conducteurs devrait durer « encore au moins quelques mois. »

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*