La pénurie de chauffeurs s’accentue, dit RHCC

0

Dans son plus récent rapport sur l’état du marché de l’emploi dans l’industrie du transport par camion, Ressources humaines Camionnage Canada (RHCC) brosse un tableau où l’on constate que la pénurie de chauffeurs continue de s’accentuer.

Selon l’organisme, 26 000 nouveaux emplois de chauffeur de camions se sont ajoutés au cours de la dernière décennie. Avec un taux de postes vacants de 6,6%, l’industrie du camionnage est celle qui cherche le plus désespérément de la main-d’œuvre, la moyenne canadienne étant de 3,2%.

« Le taux élevé de postes vacants, combiné à la hausse de l’emploi, au faible taux de chômage et à la hausse de la rémunération sont des indicateurs économiques clairs d’une pénurie de main-d’œuvre », peut-on lire dans le rapport.

On y voit également qu’encore 97% des chauffeurs de camions sont des hommes et que 32% d’entre eux ont plus de 55 ans. Seuls 5,9% sont âgés de moins de 30 ans.

Le Québec et l’Ontario demeurent les deux provinces qui emploient le plus de chauffeurs de camions, avec respectivement 20,8% et 36,6% du total canadien.

De tels constats peuvent sembler douloureux mais, selon RHCC, ils ont néanmoins le mérite d’exposer clairement les paramètres de la situation. Un exercice tel que celui auquel l’organisation s’est livrée « permet de mettre des données brutes en contexte et de faciliter la prise de décisions éclairées » par les différents intervenants liés à l’industrie, dit-elle.

Les représentations de l’industrie auprès des décideurs politiques pourraient également avoir plus d’impact avec de telles statistiques. « Lorsqu’ils sont exposés à de l’information riche et détaillée, ils sont mieux outillés pour élaborer des politiques qui ciblent nos besoins spécifiques », dit RHCC au sujet des politiciens.

Le rapport complet peut être consulté en cliquant ici.

Partager.

Laisser une réponse