La rémunération des chauffeurs dans le Top 3 des préoccupations des flottes

0

L’American Transportation Research Institute (ATRI) a compilé les principales préoccupations des gestionnaires de flottes américaines et en a préparé une liste par ordre d’importance. Cela a alimenté les discussions à l’occasion d’un panel organisé par l’American Trucking Associations (ATA).

Sans surprise, c’est la pénurie de chauffeurs qui est en première place des préoccupations des entreprises de transport par camion, pour la troisième année consécutive.

Ce qui est nouveau par contre, c’est que la rémunération des chauffeurs apparaît pour la première fois dans cette liste, à la position #3, tout juste derrière les heures de service, au sujet desquelles plusieurs flottes américaines aimeraient disposer de plus de flexibilité.

L’économiste en chef de l’ATA, Bob Costello, a noté que cette préoccupation à l’égard de la paie des chauffeurs apparaît peu de temps après les augmentations de taux généralisées consenties au cours des derniers mois.

De son côté, le capitaine d’America’s Road Team et chauffeur chez Covenant, Gary Helms, a indiqué que la rémunération n’était qu’une partie de l’équation pour que les flottes attirent et gardent leur main-d’œuvre. Les chauffeurs ont aussi besoin que leur travail soit reconnu.

« J’ai besoin de sentir que le travail que je fais est apprécié, qu’il a une valeur pour ma compagnie », a-t-il déclaré.

Le temps perdu chez les clients (detention time) occupe la position #4, suivi en cinquième place par le manque de stationnement.

Suivent dans l’ordre des préoccupations des gestionnaires de flottes la rétention des chauffeurs; l’utilisation obligatoire des dispositifs de consignation électronique (DCE, ou ELD en anglais); les questions de conformité et de sécurité; les infrastructures et la congestion routière, puis la vigueur de l’économie qui occupe le dixième rang.

Partager.

Laisser une réponse