L’ACRGTQ appuie la création d’une grappe pour l’industrie de la construction

0

L’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) appuie la création d’une grappe industrielle pour l’industrie de la construction par le gouvernement du Québec, dont le lancement officiel est prévu à l’hiver 2019. L’annonce a été faite par la vice-première ministre et ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Mme Dominique Anglade.

Après avoir travaillé deux ans en partenariat avec plusieurs organisations de l’industrie de la construction afin de démontrer l’importance de celle-ci dans l’économie, l’ACRGTQ applaudit la mise en place de cette grappe qui, dit-elle : «permettra à l’ensemble de l’industrie de relever les défis aux divers enjeux des prochaines années.»

Cette grappe doit notamment permettre la mise en commun des différents acteurs économiques qui, au sein de cette grappe, développeront des solutions pour améliorer la productivité, l’innovation, la numérisation de l’industrie et ultimement la compétitivité et la croissance des entreprises.

L’ACRGTQ affirme s’impliquer déjà activement à sa mise en place et envisage positivement la suite du processus.

Partenaire des donneurs d’ouvrage dans la modernisation du Québec depuis 1944, l’ACRGTQ représente la majorité des principaux entrepreneurs et fournisseurs œuvrant dans la construction de routes, d’ouvrages de génie civil et de grands travaux. Elle est la seule représentante attitrée du secteur génie civil et voirie de l’industrie de la construction.

L’ACRGTQ est aussi, selon la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, communément appelée Loi R-20, l’association sectorielle d’employeurs mandataire de la négociation, de l’application et du suivi de la convention collective du secteur génie civil et voirie. À ce titre, elle représente les intérêts de plus de 2 600 employeurs de l’industrie de la construction qui compte plus de 35 000 salariés.

Partager.

Laisser une réponse