L’AETC rejoint une coalition pour demander de l’aide face à la pandémie

0

OTTAWA (Ont.), le 23 juin 2020 – Une coalition de groupes manufacturiers canadiens, dont l’Association de l’équipement de transport du Canada (AETC), veut obtenir de l’aide réglementaire afin de réagir aux répercussions économiques de la COVID-19.

«Nous ne sommes pas encore sortis du bois», disent-ils dans une lettre adressée au premier ministre Justin Trudeau, soulignant des questions en suspens comme l’accès à des programmes d’aide comme la Subvention salariale d’urgence du Canada et l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial.

Le groupe a également fait part de ses préoccupations face, notamment, à une «avalanche» de nouvelles réglementations environnementales et à de possibles exigences en matière de congés de maladie des employés.

« Nous vous invitons à prendre en compte le fardeau énorme que cela impose aux entreprises et leur capacité limitée à s’adapter à de nouvelles règles qui n’améliorent pas directement l’efficacité et la compétitivité de leur entreprise », écrivent-ils dans une lettre datée du 19 juin.

Selon les fabricants, l’accent doit être mis sur la réduction des coûts d’exploitation, l’amélioration des chaînes de valeur régionales et l’exploitation des actifs naturels.

Les fabricants réclament des mesures comme une déclaration des droits réglementaires, une stratégie nationale de fabrication, et de l’aide pour garantir que le fardeau des entreprises ne soit pas indûment alourdi en période de précarité économique.

On demande aussi d’affiner et d’élargir les programmes de soutien et d’étendre les programmes de report d’impôt et de droits ainsi que les initiatives de dépenses de consommation. Ils demandent également plus d’achats gouvernementaux et une campagne «Fabriqué au Canada».

Selon les fabricants, l’accent doit être mis sur la réduction des coûts d’exploitation, l’amélioration des chaînes de valeur régionales et l’exploitation des actifs naturels.

Les autres signataires de la lettre comprennent 22 associations manufacturières nationales, représentant des industries telles que la santé et les produits de consommation, l’industrie pétrolière, l’automobile, l’outillage, l’usinage, etc. Les membres de l’AETC comprennent des fabricants de remorques et de véhicules spécialisés.

Les questions devraient être soulevées la semaine prochaine alors que les fabricants veulent rencontrer les députés dans le cadre d’une journée de lobbying virtuel.

Partager.

Laisser une réponse