Le MTO envisage des essieux relevables intelligents sur les remorques, des tracteurs plus longs avec des remorques multi-essieux et d’autres avancées technologiques

0

Le ministère des Transports de l’Ontario (MTO) a publié une série de propositions dans le registre réglementaire afin de prendre en compte les avancées technologiques en matière d’équipement et de composants de véhicules, ainsi que pour harmoniser davantage les poids et dimensions de l’Ontario avec les territoires voisins.

«Au cours des dernières années, l’OTA a travaillé en étroite collaboration avec le MTO pour plaider en faveur de l’utilisation d’essieux relevables intelligents sur les remorques, et de l’utilisation de tracteurs plus longs avec des semi-remorques multi-essieux. Nous sommes ravis que le MTO propose de suivre son plan visant à transférer ces éléments d’un système de permis mis en place précédemment vers une réglementation», a déclaré Geoff Wood, premier vice-président, Politiques, de l’OTA.

Passer d’un régime de permis à une réglementation constitue une progression logique pour les essieux relevables et les tracteurs plus longs, et permet de réduire le fardeau réglementaire imposé aux transporteurs pour l’adoption d’une technologie plus efficace, appuyée par l’industrie.

Les propositions du MTO contribuent à créer un équilibre entre la sécurité, la productivité et la protection des infrastructures tout en tenant compte des avancées technologiques en matière de technologie des équipements pour camions et remorques.

«La capacité de proposer des modifications à la réglementation, d’appuyer ces propositions par des recherches et des analyses de rentabilisation solides et efficaces, tout en travaillant selon les principes des véhicules sûrs, productifs et favorables à l’infrastructure (SPFI), démontre que le MTO est à l’écoute, ouvert aux affaires et déterminé à réduire les formalités administratives pour les entreprises de camionnage conformes», a poursuivi M. Wood.

L’OTA travaillera avec ses membres au cours des prochaines semaines pour examiner les détails des propositions et fournir des commentaires supplémentaires au Ministère.

Partager.

Laisser une réponse