Le président de l’ACC déplore l’inaction face aux Chauffeurs inc.

0

Le plus grand défi à relever pour l’industrie canadienne du camionnage découle de l’économie clandestine, et il est temps que le gouvernement fasse quelque chose à ce sujet, a déclaré jeudi le président de l’Alliance canadienne du camionnage (ACC).

«L’industrie du camionnage conforme commence à perdre contre l’industrie non conforme», a déclaré Stephen Laskowski à propos du modèle d’affaires controversé des Chauffeurs inc.

Les camionneurs qui adhèrent au modèle Chauffeurs inc. sont considérés comme des entrepreneurs indépendants. Ces chauffeurs sont constitués en société et reçoivent leur salaire sans aucune retenue à la source.

M.Laskowski a pris la parole lors d’un webinaire sur l’avenir des transports organisé par la Chambre de commerce du Canada.

Il déplore le fait que la situation n’attire pas l’attention des organismes d’application de la loi.

«Donc, le message à Ottawa est que nous devons sévir contre l’économie clandestine dans notre industrie», a déclaré M. Laskowski. «La non-conformité annule les coûts de la conformité, ce qui se traduit par une plus grande part de marché. Et très franchement, ce qui se passe, c’est que l’industrie du camionnage conforme commence à perdre au profit de l’industrie non conforme, et Ottawa joue un rôle en termes d’exécution de la loi.»

L’ACC et d’autres groupes de l’industrie ont fait pression pour que le modèle Chauffeurs inc. soit éliminé, mais sans grand succès.

Bruce Bowser, président-directeur général de la compagnie de déménagement AMJ Campbell, a souligné la nécessité d’une réglementation plus stricte.

«Le gouvernement n’a pas vraiment pris les devants pour arrêter certains de ces mauvais joueurs», a-t-il déclaré.

«On ne peut pas rivaliser avec ces gens.»

M. Laskowski a déclaré que l’ACC allait lancer une campagne de sensibilisation contre les Chauffeurs inc. cet automne.

«Les acheteurs de transport doivent comprendre qu’ils soutiennent, consciemment ou non, ces personnes en achetant leurs services.»

M. Laskowski a fait l’éloge de ce qu’il a appelé la coopération «sans précédent» entre les différents niveaux de gouvernement dans la lutte contre la Covid-19.

«On lit beaucoup de choses à ce sujet, et il y a beaucoup de travail sur lequel les gens ne lisent pas. Et c’était un moment formidable pour être Canadien.»

Partager.

Laisser une réponse