Le prix du diesel a nui aux conditions du camionnage en décembre

Avatar

La hausse du prix du diesel a pesé lourdement sur les conditions du camionnage en décembre, même si d’autres facteurs ont joué en faveur de l’industrie du transport routier, a révélé la firme FTR.

Son indice des conditions d’expédition – qui mesure l’évolution des volumes de fret, des tarifs, de la capacité des flottes, des prix du carburant et du financement – est passé de 10,46 en novembre à 8,51 en décembre. Un indice positif représente des conditions optimistes.

Les indices relatifs à la demande de fret, aux tarifs et à l’utilisation de la capacité ont tous augmenté au cours du mois, mais ceux relatifs au coût du carburant ont connu la plus forte variation négative en plus de trois ans.

«Bien que l’économie au sens large ait atteint quelques points morts à la fin de l’année 2020, la demande de fret reste robuste. Même si la demande de fret devait stagner, des contraintes inhabituelles sur l’offre de chauffeurs pourraient prolonger le resserrement de la capacité.»

– Avery Vise, vice-président du camionnage chez FTR

«Nous nous attendons à un assouplissement marqué lorsque la pandémie s’estompera et que des millions d’Américains rejoindront le bassin d’emploi. Toutefois, des contraintes liées à la pandémie en matière de formation et d’attribution de permis de conduire aux nouveaux chauffeurs commerciaux ont limité le nombre de chauffeurs et nuiront à un retour rapide de la capacité. De plus, le programme Drug and Alcohol Clearinghouse a déjà entraîné le retrait de plus de 45 000 chauffeurs, et ce nombre augmente chaque jour.»

Donnez votre avis

Vos données ne seront ni publiées, ni partagées.

*