Le transport frigorifique se miniaturise avec la frénésie de l’épicerie en ligne

0

Il a abondamment été question ces derniers mois des services de livraison dits « du dernier kilomètre », qui prolifèrent avec la popularité du commerce électronique.

Selon la firme spécialisée ResearchAndMarkets.com, la tendance est non seulement appelée à s’accélérer, mais aussi à se diversifier alors que de plus en plus de consommateurs font leur épicerie en ligne. « La part des achats d’épicerie en ligne est actuellement d’environ 2% et devrait atteindre 20% d’ici 2025 », peut-on lire dans un résumé de l’étude Last Mile Delivery Market in the United States – Segmented by Service Type – Growth, Trends, and Forecast (2018 – 2023).

Les denrées alimentaires devant être gardées au frais et parfois surgelées, les ventes de groupes frigorifiques destinés à de petits fourgons de livraison plutôt qu’à de grandes remorques de 53 pieds devraient suivre une courbe similaire.

En entrevue à Transport Routier, Carl Breczinski, directeur de produits chez Thermo King, indique : « Nous constatons une tendance vers l’expansion significative des livraisons à domicile par véhicules à température contrôlée. Les besoins logistiques de la livraison à domicile amènent un accroissement de la demande pour de plus petits véhicules frigorifiques. »

En avril 2017, Walmart a fait l’acquisition de Parcel, une entreprise en démarrage de New York spécialisée dans la livraison au dernier kilomètre de produits d’épicerie frais et surgelés.

Le secteur de l’entreposage frigorifique est lui aussi appelé à croître de façon spectaculaire puisque la distribution sera de plus en plus décentralisée, selon les auteurs de l’étude.

Partager.

Laisser une réponse