Les assureurs confirment que la couverture comprend la Covid-19

0

Les camionneurs ont eu la confirmation que la couverture médicale des assureurs-vie à l’étranger s’appliquera s’ils sont infectés par la Covid-19 aux États-Unis.

L’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) a fait cette annonce après que des camionneurs et l’industrie du camionnage eurent soulevé des préoccupations selon lesquelles la couverture ne comprenait pas la Covid-19.

Les assureurs de personnes du Canada en a fait l’annonce ce matin après que des craintes eurent été exprimées depuis le récent avertissement du gouvernement du Canada recommandant aux Canadiens d’«éviter les voyages non essentiels».

«Les restrictions applicables aux déplacements non essentiels entrant en vigueur dans les prochains jours, les assureurs du Canada tiennent à préciser que les camionneurs commerciaux ne seront pas privés de leur assurance collective des soins médicaux à l’étranger en raison de ces restrictions annoncées récemment, a déclaré Stephen Frank, président et chef de la direction de l’ACCAP. L’industrie du transport routier fournit des services cruciaux aux Canadiens en tout temps, et surtout en ce moment, en leur donnant accès aux marchandises dont ils ont besoin. »

L’annonce survient après que des informations aient laissé entendre que la couverture médicale à l’étranger pour les camionneurs pourrait ne pas inclure les infections à la Covid-19, en raison de l’avertissement national aux voyageurs contre les voyages à l’extérieur du Canada.

«Plus tôt cette semaine, plusieurs assureurs ont envoyé des notes de service indiquant qu’en raison d’un avis de voyage du gouvernement, ils ne fourniraient pas de couverture voyage pour la Covid-19», a confirmé Glenn Caldwell, vice-président, développement des entreprises chez NAL Insurance. «Plusieurs de ces mesures ont été retirées après une vague d’appels de flottes, d’associations de camionnage et de courtiers concernés. Nous voulons assurer nos clients que nous avons toujours considéré les chauffeurs routiers comme des travailleurs essentiels, et que NAL n’a pas d’exclusion dans sa politique de voyage. Par conséquent, nos clients sont couverts pour la COVID-19 tant qu’ils n’ont pas de symptômes avant de traverser la frontière. »

La National Truck League a offert une réponse semblable, confirmant hier que sa politique d’urgence médicale en matière de voyage couvrira les conducteurs transfrontaliers en cas de Covid-19.

«Les camionneurs d’aujourd’hui sont des héros, comme les pompiers du 911», a indiqué Rod Stiller, président de la National Truck League. «On n’a jamais fait autant confiance aux camionneurs qu’à l’heure actuelle. Étant donné qu’ils sont les derniers à pouvoir traverser la frontière en ce moment, il est dans notre ADN de soutenir l’industrie du camionnage alors que nous traversons cette période difficile. »

«Il y a assez de peur en ce moment, et je suis sûr que les autoroutes sont étrangement silencieuses pour ceux qui font avancer l’industrie et apportent l’épicerie sur notre table. Voilà un chose de moins dont ils ont à s’inquiéter », d’ajouter M. Stiller.

Cependant, les camionneurs ne doivent pas entrer aux États-Unis s’ils présentent des signes de la Covid-19, et s’ils présentent des symptômes quand ils reviennent au Canada, ils doivent se placer en quarantaine volontaire pendant 14 jours.

Partager.

Laisser une réponse